0007

Programme court de premier cycle en intervention jeunesse autochtone

Responsable : Marco Bacon
Regroupement de programmes : Centre des Premières Nations Nikanite
Secrétariat : (418) 545-5011, poste 5086
ADRESSE ÉLECTRONIQUE :s.nikanite@uqac.ca
Grade :

Ce programme est ouvert aux admissions par cohorte seulement.

(Pour information, contacter l'Unité d'enseignement en travail social)

Présentation du programme

Le Programme court de premier cycle en intervention jeunesse autochtone vise à pourvoir l'étudiant d'outils méthodologiques et pratiques propres au travail en intervention jeunesse autochtone, tout en abordant les enjeux et les défis associés au contexte particulier de l'intervention au sein des communautés autochtones.

Objectifs

Le Programme court de premier cycle en intervention jeunesse autochtone se distingue par son originalité et sa spécificité. Il vise à mettre l'accent sur ce qui a été et est demeuré typiquement autochtone, en mettant de l'avant des méthodes d'enseignement pensées et réfléchies en fonction des communautés et de leurs intervenants. Par exemple, nombreux sont les intervenants dans les communautés éloignées qui, dû au volume de cas complexes à traiter, ne sont plus en mesure de prendre le recul nécessaire par rapport à leur vie personnelle ou professionnelle. L'isolement professionnel, lié au manque d'outils et à une grande spécialisation des procédures de la Direction de la protection de la jeunesse ainsi que des systèmes de justice et de santé, rend difficile le travail des intervenants.

Cette réalité de l'intervenant a constitué le point de départ de la réflexion ayant mené à la conception de ce programme, c'est-à-dire d'aborder l'âme avant de toucher la conscience. Dans un deuxième temps, il fallait mieux connaître la réalité des jeunes autochtones pour améliorer les pratiques des intervenants. En ce sens, le programme est conçu dans une vision holistique. Voici quelques éléments précisant la vision holistique qui sous-tend la philosophie du programme: - Interpeller l'étudiant dans ses différentes facettes et réalités. L'étudiant n'est pas sollicité uniquement sur le plan de ses connaissances, de son intellect, mais également en fonction de ses émotions, de sa spiritualité et de ses expériences antérieures; - Axer le contenu et le suivi pédagogique sur les expériences acquises par les participants; - Identifier les compétences à développer qui permettent de réunir, d'harmoniser et d'organiser culturellement les connaissances; - Échanger avec les participants; - Mobiliser les esprits autour des dynamiques; - Favoriser le développement individuel et collectif (contrat pédagogique personnalisé, communauté d'échanges, suivi individualisé et collectif); - Choisir de faire travailler les enseignants et les assistants en «team teaching».

En conclusion, le programme proposé vise donc à développer des compétences pratiques d'intervention adaptées aux réalités jeunesse des Premières Nations, tout en prenant en compte l'expérience des communautés dans ce domaine.

Objectifs spécifiques

Favoriser la prise de conscience de soi comme individu et comme intervenant; permettre de situer la relation de l'intervenant par rapport aux réalités des jeunes des Premières Nations; préciser les modalités de l'intervention par rapport à la réalité jeunesse des Premières Nations en mutation; amener à comprendre le passé pour agir sur le présent; amener à «apprendre à apprendre», à créer des liens théoriques et à développer les compétences à l'intérieur d'une communauté de pratique mise en place durant la formation. Amener à transférer les connaissances nouvellement acquises sur le terrain d'action.

Conditions d'admission

Base Études collégiales (DEC)

Être titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou l'équivalent;

ou

Base Préparation suffisante

Posséder des connaissances appropriées(1) et une expérience jugée pertinente(2);

ou

Base Études universitaires

Avoir réussi un minimum de quinze (15) crédits de niveau universitaire avec une moyenne cumulative d'au moins 2,3/4,3.

(1) Connaissances appropriées: Diplôme d'études secondaires (DES) ou l'équivalent.

(2) Expérience pertinente: expérience équivalente à trois mois à temps complet ou 420 heures dans un domaine relié au travail social, à titre de bénévole ou de salarié dans un organisme privé, communautaire ou public. Cette expérience doit être attestée par l'employeur ou le responsable de l'organisme. Cette attestation devra contenir la durée du travail (le nombre d'heures), la nature des fonctions et des tâches réalisées ainsi qu'une appréciation globale du travail. Une formation pertinente supérieure aux conditions d'admission peut remplacer l'expérience.

Contingentement

Le programme n'est pas contingenté.

Règlement relatif à la qualité du français chez les étudiants dont la langue maternelle est autre que le français.

Tout étudiant admis à partir du trimestre d'hiver 2013, dont la langue maternelle est autre que le français, est tenu de se soumettre au test identifié par l'UQAC pour évaluer ses compétences en français. L'étudiant doit atteindre le résultat exigé avant d'entreprendre son programme d'études. Les modalités relatives à ce test sont définies dans la Procédure relative à l'évaluation de la qualité du français écrit chez les étudiants lors de l'admission à un programme de premier cycle.

Règles administratives

Le programme est offert par cohorte (en français et/ou en anglais si le nombre de candidats le justifie) et est réservé aux intervenants des communautés des Premières Nations ou encore, aux intervenants qui s'intéressent à l'intervention jeunesse autochtone. Tous les étudiants admis dans le programme cheminent à temps partiel. Celui-ci s'échelonne sur une période d'un an. Le calendrier et les horaires sont élaborés en tenant compte des besoins et des particularités des milieux visés.

Structure

Le programme comprend quinze (15) crédits répartis comme suit:

Plan de formation

Cours obligatoires

Les cinq cours suivants (quinze crédits)

4SVS152 Connaissance de soi et intervention jeunesse autochtone
4SVS154 Réalité et enjeux des jeunes en milieu autochtone: comprendre pour mieux agir
4SVS156 Pratiques novatrices d'intervention jeunesse autochtone
4SVS158 Activité de synthèse
4SVS160 Stage d'intégration des pratiques d'intervention jeunesse autochtone

DESCRIPTION DES COURS

4SVS152 Connaissance de soi et intervention jeunesse autochtone

Amener à comprendre et à connaître ses limites, sa vulnérabilité et à définir ses valeurs. Amener à prendre conscience de soi pour mieux s'éveiller à l'autre. Développer la confiance et l'estime de soi à partir d'exercices d'introspection et d'autorégulation en incluant le concept de résilience et de techniques traditionnelles. Amener à comprendre les crises identitaires et à voir en quoi cette identité et ces crises peuvent être des freins et/ou des facteurs de changement dans les communautés à partir de la culture et de l'histoire des Premières Nations et des processus d'assimilation. Amener à comprendre l'influence de la culture et de l'histoire des Premières Nations sur le développement personnel et professionnel.

Introduction aux concepts d'estime de soi, de vulnérabilité et de résilience. Processus de construction identitaire. Outils d'introspection, de motivation et du développement de la confiance. Figures d'attachement. Outil de prévention du " burn out " et de gestion du stress. L'histoire des Premières Nations du Québec à partir du premier contact avec les Européens jusqu'à aujourd'hui. Les différents facteurs et phases du développement identitaire dans le contexte des Premières Nations du Québec. La culture comme source de développement personnel et professionnel. Les facteurs favorisant la résilience et les obstacles. Fondement de l'approche holistique. Symbolique du cercle.

(10/2017)

4SVS154 Réalité et enjeux des jeunes en milieu autochtone: comprendre pour mieux agir

Actualiser les connaissances relatives aux nouvelles réalités et aux nouveaux enjeux qui confrontent les jeunes des Premières Nations (PN) ainsi que les différents acteurs qui les accompagnent. Amener à démystifier les différents phénomènes qui interpellent les jeunes des PN et les adultes des communautés. Habiliter à découvrir les attitudes, les comportements, les moyens et les valeurs qui rendent les actions plus satisfaisantes pour tous les acteurs. Amener à comprendre comment l'histoire des PN a contribué à l'émergence des crises identitaires se répercutant dans les rapports intergénérationnels. Faire connaître les étapes du développement de l'enfance à l'adolescence.

La culture comme outil de réparation aux entorses de la brisure intergénérationnelle. La Loi sur les Indiens. Constat collectif de l'état de la situation des jeunes des PN. Regard terrain sur les phénomènes suivants concernant les jeunes des PN : la famille, les valeurs, la gang, la violence, les différentes assuétudes, etc. Besoins des jeunes et des acteurs autour d'eux. Les moyens privilégiés, les moyens à privilégier et les limites de notre action. Les étapes du développement de l'enfance à l'adolescence.

(10/2017)

4SVS156 Pratiques novatrices d'intervention jeunesse autochtone

Faire connaître de façon globale et réaliste le travail de proximité auprès des jeunes et leur permettre de se situer en regard de ces approches. Amener à définir les essentiels à la pratique de proximité avec les jeunes. Faire identifier les limites et les possibles des approches de proximité. Habiliter à l'intervention de proximité. Présenter différentes méthodes alternatives d'intervention auprès des jeunes des Premières Nations. Familiariser au cadre juridique de l'intervention.

Origine, principes et fondements du travail de proximité au Québec et ailleurs. Présentation du code d'éthique de l'ATTRUQ (Association des travailleurs et travailleuses de rue du Québec). Approche de la réduction des méfaits et gestion " expérientielle ". Le cadre juridique de l'intervention : LSSSS (Loi sur les services de santé et de services sociaux) ; LPJ (Loi sur la protection de la jeunesse), LSJPA (Loi sur les services de justice pénale et alternative). L'aventure thérapeutique comme approche alternative d'intervention jeunesse.

(10/2017)

4SVS158 Activité de synthèse

Amener à comprendre comment les crises identitaires peuvent affecter l'individu, la famille, la communauté et la nation dans une perspective psychosociale et sociohistorique. Amener à prendre conscience de l'influence du bagage culturel, personnel, social et familial sur la construction du soi, qui à son tour, influence la relation à l'autre. Faire connaître et actualiser les méthodes d'intervention afin de mieux comprendre et améliorer les façons d'intervenir auprès des jeunes.

Intégration du concept de soi dans une perspective personnelle et culturelle. La culture comme levier pour freiner la transmission intergénérationnelle des traumatismes passés. Intégration des différentes approches d'intervention.

(10/2017)

4SVS160 Stage d'intégration des pratiques d'intervention jeunesse autochtone

Amener à développer les habilités à transférer les connaissances théoriques et à généraliser les compétences acquises en cours de formation dans les pratiques professionnelles. Familiariser aux outils permettant d'avoir un suivi en "présentiel" et à distance (outils technologiques). Développer la capacité à utiliser les outils technologiques pour trouver support et aide. Rendre apte à développer un réseau. Rendre apte à maîtriser la notion de transfert et contre-transfert. Faire connaître et actualiser les méthodes d'introspection.

Apprendre à apprendre (Métier d'étudiant), outils de transfert, techniques de base en intervention, en relation d'aide et en écoute active, réseautage.

(10/2017)