0442

Programme court de premier cycle en prévention des dépendances chez les jeunes des Premières Nations

Responsable : Marco Bacon
Regroupement de programmes : Centre des Premières Nations Nikanite
Secrétariat : (418) 545-5011, poste 5086
ADRESSE ÉLECTRONIQUE :s.nikanite@uqac.ca
Grade :

Ce programme est ouvert aux admissions par cohorte seulement

(Pour information, contacter l'Unité d'enseignement en travail social)

Présentation du programme

Le Programme court de premier cycle en prévention des dépendances chez les jeunes des Premières Nations est développé spécifiquement pour répondre aux besoins des intervenants sociaux en place dans les communautés et vise à produire un impact positif sur la réduction des écarts entre les jeunes des Premières Nations et le reste de la population canadienne quant à leur santé et à leurs conditions de vie.

À ce titre, le programme s'adresse donc exclusivement aux membres des communautés des Premières Nations qui travaillent auprès de la clientèle cible (enfants, adolescents, jeunes adultes). L'étudiant qui désire faire une demande d'admission doit être recommandé par la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL) pour bénéficier du financement accordé pour la participation au programme.

Objectifs généraux

Le Programme court de premier cycle en prévention des dépendances chez les jeunes des Premières Nations vise à développer chez l'étudiant des compétences pratiques en santé mentale et en prévention des dépendances adaptées aux réalités identitaires du jeune des Premières Nations et à l'intervenant jeunesse dans sa communauté. Il met également l'accent sur le développement d'un coffre d'outils adaptés et sur des méthodes d'enseignement pensées et réfléchies en fonction des environnements particuliers des communautés et de leurs intervenants tant francophones qu'anglophones.

Objectifs spécifiques

Habiliter à l'observation, l'analyse et l'interprétation des différents environnements existants dans les communautés tout en collaborant à l'élaboration d'une stratégie d'action auprès des jeunes dans un continuum de services (promotion, prévention, intervention, post traitement). Habiliter à identifier les facteurs de protection et de risque ainsi que les spécificités identitaires chez l'intervenant jeunesse et les jeunes des Premières Nations tout en développant la capacité à mettre en √∑uvre un plan de mieux-être adapté à la réalité du jeune dans une communauté hypothétique. Amener à mieux définir le concept de santé mentale chez les membres des Premières Nations tout en sensibilisant à reconnaître les principaux symptômes liés aux troubles de la personnalité et aux psychopathologies chez les jeunes des Premières Nations. Approfondir les connaissances sur les processus de dépendances ainsi que les meilleures pratiques d'intervention auprès des jeunes des Premières Nations. Permettre d'élaborer et de présenter un projet d'intégration permettant de bâtir un coffre d'outils, projet adapté aux réalités des communautés et des jeunes des Premières Nations.

Conditions d'admission

Base Études collégiales (DEC)

Être titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou l'équivalent;

ou

Base Préparation suffisante

Posséder des connaissances appropriées(1) et une expérience jugée pertinente(2);

ou

Base Études universitaires

Avoir réussi un minimum de quinze (15) crédits de niveau universitaire avec une moyenne cumulative d'au moins 2,3/4,3.

(1) Connaissances appropriées: Diplôme d'études secondaires (DES) ou l'équivalent.

(2) Expérience pertinente: expérience équivalente à trois mois à temps complet ou 420 heures dans un domaine relié au travail social, à titre de bénévole ou de salarié dans un organisme privé, communautaire ou public. Cette expérience doit être attestée par l'employeur ou le responsable de l'organisme. Cette attestation devra contenir la durée du travail (le nombre d'heures), la nature des fonctions et des tâches réalisées ainsi qu'une appréciation globale du travail. Une formation pertinente supérieure aux conditions d'admission peut remplacer l'expérience.

Contingentement

Ce programme n'est pas contingenté.

Règlement relatif à la qualité du français chez les étudiants dont la langue maternelle est autre que le français.

Tout étudiant admis à partir du trimestre d'hiver 2013, dont la langue maternelle est autre que le français, est tenu de se soumettre au test identifié par l'UQAC pour évaluer ses compétences en français. L'étudiant doit atteindre le résultat exigé avant d'entreprendre son programme d'études. Les modalités relatives à ce test sont définies dans la Procédure relative à l'évaluation de la qualité du français écrit chez les étudiants lors de l'admission à un programme de premier cycle.

Règles administratives

Le programme est offert par cohorte (en français et/ou en anglais si le nombre de candidats le justifie) et est réservé aux intervenants des communautés des Premières Nations ou encore, aux intervenants qui s'intéressent à l'intervention jeunesse autochtone. Tous les étudiants admis dans le programme cheminent à temps partiel. Celui-ci s'échelonne sur une période d'un an. Le calendrier et les horaires sont élaborés en tenant compte des besoins et des particularités des milieux visés.

Structure

Le programme comprend quinze crédits répartis comme suit (*):

(*) Les cours entre parenthèses sont préalables.

Plan de formation

Cours obligatoires

Les huit cours suivants (quinze crédits)

4SVS163 Environnements spécifiques à une communauté des Premières Nations 1.5 cr.
4SVS165 Facteurs de protection et facteurs de risque chez des jeunes des Premières Nations
4SVS167 Intervention sociale en santé mentale chez les jeunes des Premières Nations 1.5 cr.
4SVS171 Stage I - Intégration des compétences 1.5 cr.
4SVS173 Continuum de services dans une communauté des Premières Nations 1.5 cr.
4SVS175 Concepts de crise et de passage à l'acte 1.5 cr. (4SVS167)
4SVS177 Intervention sociale et pratiques en prévention des dépendances chez les jeunes des Premières nations
4SVS181 Stage II - Intégration des compétences 1.5 cr. (4SVS171)

DESCRIPTION DES COURS

4SVS163 Environnements spécifiques à une communauté des Premières Nations

Amener à observer les spécificités des environnements communautaire, social culturel et politique présents dans une communauté. Développer la capacité à analyser les caractéristiques de ces environnements et à interpréter ceux-ci dans le sens d'une meilleure adaptation des interventions. Développer la capacité à cibler les ressources adéquates en fonction des besoins des jeunes.

Introduction aux particularités de ce qui constitue une communauté des Premières Nations au Québec en 2010. Reconnaissance des spécificités communautaires, sociales, culturelles et politiques permettant des approches différenciées. Développement d'outils de modélisation permettant de tracer le portrait d'une communauté.

(10/2017)

4SVS165 Facteurs de protection et facteurs de risque chez des jeunes des Premières Nations

Définir les notions de «facteur de protection» et de «facteur de risque» dans une vision autochtone. Amener à interroger sur les facteurs de protection et les facteurs de risque en lien avec des problématiques identitaires chez le jeune des Premières Nations. Développer la capacité à identifier les facteurs de protection et les facteurs de risque chez un jeune des Premières Nations. Permettre la mise en place d'un plan de mieux-être adapté à la réalité du jeune dans une communauté hypothétique.

Concepts de «facteurs de protection» et «facteurs de risque». Modification de la vision de l'intervenant jeunesse portant sur les facteurs de protection et les facteurs de risque en lien avec les problématiques identitaires du jeune. Environnements des facteurs de protection. Outils d'intervention permettant de s'appuyer sur les facteurs de protection. Construction d'un plan de mieux-être du jeune à l'intérieur d'une communauté hypothétique.

(10/2017)

4SVS167 Intervention sociale en santé mentale chez les jeunes des Premières Nations

Amener à appréhender le concept de santé mentale par une approche culturellement adaptée. Sensibiliser aux principaux troubles mentaux et de la personnalité présents chez les jeunes des Premières Nations. Décrire les meilleures pratiques d'intervention sociale en communauté qui favorisent le mieux-être chez les jeunes des Premières Nations, selon une approche holistique.

Concept de santé mentale et liens avec une approche culturelle. Principaux troubles de la personnalité présents chez les jeunes des Premières Nations, notamment les troubles identitaires reliés à la culture. Notions de mieux-être et de rétablissement adaptées aux jeunes des Premières Nations. Identification des meilleures pratiques dans le champ de la santé mentale en lien avec le travail de l'ONSA (Organisation nationale en santé autochtone) et de la CSSSPNQL (Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador).

(10/2017)

4SVS171 Stage I - Intégration des compétences

Développer les habiletés à transférer et mettre en application dans sa pratique professionnelle les connaissances acquises et les compétences développées durant la formation. Développer la capacité à concevoir des outils d'intervention adaptés à la réalité de sa communauté et à ses compétences comme intervenant. Développer la capacité à mobiliser des membres de la communauté autour d'un projet intégrateur.

Construction d'une boîte d'outils adaptés. Utilisation d'outils en situation. Stratégies de motivation et de mobilisation. Outils de présentation de projet.

(10/2017)

4SVS173 Continuum de services dans une communauté des Premières Nations

Amener à comprendre l'importance d'accompagner le jeune dans un continuum de services et dans la création de liens avec les ressources significatives de sa communauté. Permettre d'améliorer la stratégie de proximité en lien avec une meilleure compréhension des environnements communautaire, social culturel et politique de la communauté, permettant ainsi de bonifier un continuum de services (promotion, prévention, intervention, post traitement).

Identification des éléments d'un accompagnement dans un continuum de services. Identification des forces et des contraintes dans les différentes étapes d'un continuum de service, auprès des jeunes des Premières Nations. Concept large du mieux-être dans une approche culturelle.

(10/2017)

4SVS175 Concepts de crise et de passage à l'acte

Définir les concepts de «crise» et de «passage à l'acte» en lien avec la santé mentale et les besoins globaux du jeune des Premières Nations. Développer la capacité à intervenir dans les contextes de crise et de passage à l'acte.

Concepts de «crise» et de «passage à l'acte». Intervention en situation de crise.

Préalable(s): (4SVS167)

(10/2017)

4SVS177 Intervention sociale et pratiques en prévention des dépendances chez les jeunes des Premières nations

Décrire le concept d'assuétude et ses implications au regard d'une intervention sociale chez les jeunes des Premières Nations. Développer une connaissance critique de la notion de «dépendance». Aborder la prise de psychotropes, ses effets et ses conséquences sur les jeunes et leur famille. Développer la capacité d'impliquer les acteurs sociaux de la communauté dans l'intervention. Amener à reconnaître la différence entre l'usage et l'abus. Identifier les facteurs de comorbidité. Permettre d'intégrer le concept de «réduction des méfaits». Développer des méthodes d'accompagnement et de meilleures pratiques d'intervention en prévention des dépendances chez les jeunes des Premières Nations.

Compréhension du cycle de l'assuétude en regard de l'intervention sociale. Compréhension critique du concept de dépendance et impacts sur l'intervention dans une communauté des Premières Nations. Pratiques de consommation, psychotropes et effets sur les jeunes des Premières Nations. Impacts au niveau de l'intervention. Concept de réduction des méfaits. Identification des meilleures pratiques d'intervention en prévention des dépendances chez les jeunes des Premières Nations.

(10/2017)

4SVS181 Stage II - Intégration des compétences

Développer les habiletés à transférer et mettre en application dans sa pratique professionnelle les connaissances acquises et les compétences développées durant la formation. Développer la capacité à mobiliser des membres de sa communauté autour d'un projet intégrateur. Développer la capacité à présenter un projet touchant la prévention des dépendances et adapté aux réalités des jeunes et à celles de sa communauté.

Finalisation et validation d'une boîte à outils adaptés. Utilisation d'outils en situation. Stratégie de motivation et de mobilisation.

Préalable(s): (4SVS171)

(10/2017)