0657

Programme court de deuxième cycle en gestion durable du carbone

Responsable : Jean-francois Boucher
Regroupement de programmes : Programmes d'études de cycles supérieurs en Éco-conseil
Secrétariat : (418) 545-5011, poste 2468
ADRESSE ÉLECTRONIQUE :spcs_eco-conseil@uqac.ca
Grade :

Vidéo sur l'éco-conseil

Présentation

Vous êtes un(e) professionnel(le) intéressé(e) ou sensible aux questions relatives à la lutte aux changements climatiques? Vous vous sentez démuni(e) ou méconnaissant(e) face à ce monde complexe des marchés du carbone? Vous souhaitez être un acteur compétent en matière de gestion du carbone à travers vos activités professionnelles ou sur le plan personnel? Vous désirez être compétent(e) vis-à-vis la réglementation québécoise dans le cadre de la Western Climate Initiative (WCI) ou les initiatives internationales touchant les gaz à effet de serre (GES)?

Le Programme court de 2e cycle sur la Gestion durable du carbone de l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) pourrait alors vous intéresser! Il s'agit d'un programme de formation de 15 crédits (5 cours) offert uniquement à temps partiel, pouvant être suivi à distance et en différé grâce à des formules pédagogiques en web-diffusion.

Objectifs

Le programme vise principalement l'acquisition de connaissances et de savoir-faire pour les professionnels de tout secteur d'activité (transport, bâtiment, industrie, énergie, forêt et agriculture), afin de leur donner des outils pour intégrer la gestion du carbone dans leurs activités professionnelles ou les plans de gestion de leur organisation, ou encore mener des projets de compensation carbonique suivant les principes, normes et lignes directrices reconnus internationalement. L'enseignement est transmis avec un souci constant du respect des diverses dimensions du développement durable dans leur complexité disciplinaire, incluant l'approche éco-conseil des problématiques et opportunités liées à la gestion du carbone. Il vise également à habiliter les professionnels de tout secteur à agir durablement dans son milieu de travail face aux impératifs des changements climatiques et des opportunités et contraintes qu'ils génèrent.

La Chaire de recherche et d'intervention en éco-conseil a développé une expertise importante en développement durable en analyse de cycle de vie en empreinte carbone, en changements climatiques en carbone forestier et en éthique applilquée au développement durable. Le projet Carbone boréal est une des réalisations de la Chaire en éco-conseil qui témoignent concrètement de ces expertises et de leur pertinence vis-à-vis le cursus d'un programme de formation sur le carbone. Le programme court de deuxième cycle en gestion durable du carbone vise à donner aux professionnels oeuvrant dans l'ensemble des domaines d'activité humaine, des compétences en matière de gestion du carbone dans le cadre de leur activité professionnelle ou personnelle visant la réduction des émissions de carbone et la création de puits de carbone, le tout avec un soucis constant de respect des diverses dimensions du développement durable, incluant l'approche éco-conseil des problématiques et opportunités liées à la gestion du carbone.

Objectifs spécifiques

L'humanité vit présentement l'urgence d'agir face aux nombreux défis que posent les changements climatiques, et ce dans tous les secteurs d'activités et à toute échelle (individuelle, organisations, gouvernements, etc...). C'est ainsi que bien des acteurs et travailleurs de tous secteur se retrouvent de plus en plus démunis face à cette nouvelle réalité, en particulier en matière d'intégration de la valeur carbone dans leur profession, tout en ayant une approche qui respecte les principes du développement durable. C'est pourquoi un tel programme de formation professionnelle s'impose de lui-même et vise précisément à répondre à ce besoin pressant d'une gestion durable du carbone.

En ce sens, les objectifs spécifiques du programme sont d'amener les professionnels à:

Conditions d'admission

Être titulaire d'un baccalauréat d'une université reconnue ou un diplôme jugé équivalent, en ayant obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3,0/4,3.

Exceptionnellement, un candidat qui ne répond pas aux critères précédents peut être admis après analyse du dossier. Le candidat doit toutefois pouvoir témoigner d'une expérience professionnelle pertinente d'au moins quatre ans. Le dossier du candidat sera étudié par le comité d'admission du programme, qui peut choisir de recevoir le candidat en entrevue si nécessaire.

L'expérience professionnelle pertinente est acquise par l'exercice de fonctions professionnelles pour une organisation ou comme travailleur autonome.

Contingentement

Ce programme n'est pas contingenté.

Durée du programme et régime d'études

L'admission des étudiants à ce programme se fait aux trimestres d'automne et d'hiver.

Le programme est donné uniquement à temps partiel. Il est possible de suivre une à deux activités par trimestre. Le programme s'échelonnera alors sur une période minimale d'une année et maximale de deux années.

Il est possible de suivre chacun des cours du programme à distance grâce à des formules pédagogiques en web-diffusion.

Maîtrise par cumul (éco-conseil)

Ce programme de formation, jumelé au Diplôme d'études supérieures spécialisées en éco-conseil (3598), peut mener à un grade de Maître en sciences (M.Sc.).

L'étudiant qui désire obtenir le grade de Maître en sciences (M.Sc.) par cumul de programmes doit en faire la demande avant d'avoir complété son dernier programme admissible au cumul. L'étudiant doit adresser sa requête sur le formulaire réservé à cette fin au bureau du registraire.

Règlement pédagogique particulier

Tout étudiant dont la langue maternelle est autre que le français qui éprouve des difficultés ou qui a une faiblesse en français peut, après avoir avisé la direction de programme, s'inscrire au cours 7FRA419 Français global et actes de paroles II. Ce cours sera hors programme.

Structure du programme

Ce programme comprend quinze (15) crédits répartis comme suit*:

(*)Les cours entre parenthèses sont préalables.

Plan de formation

Les cinq cours suivants (quinze crédits)

1ECC810 Gestion de cycle de vie
1ECC811 Gestion des gaz à effet de serre (GES)
1ECC828 Cycle du carbone et changements climatiques
1ECC858 Contribution des secteurs d'activité à la lutte aux changements climatiques, l'approche éco-conseil (1ECC828)
1ECC859 Quantification de projets et de plans de gestion du carbone (1ECC811 et 1ECC858)

DESCRIPTION DES COURS

1ECC810 Gestion de cycle de vie

Ce cours vise à connaître l'approche du cycle de vie et les outils qui servent à sa gestion, leurs applications et leurs limites pour la mise en √∑uvre d'un développement durable. On y apprend le vocabulaire de la gestion du cycle de vie (GCV), les normes applicables à l'analyse de cycle de vie (ACV) et les outils de l'ACV (logiciels, banques de données).

(09/2017)

1ECC811 Gestion des gaz à effet de serre (GES)

Le cours vise à former des étudiants aux outils pratiques pour la gestion des gaz à effet de serre dans une entreprise ou une institution, ainsi que pour la gestion d'un projet de réduction, de compensation ou de séquestration de GES. Le cours vise également à présenter les principaux marchés du carbone (réglementés et volontaires) dans le monde, de même que les tenants et aboutissants de ces derniers. Connaître la problématique des changements climatiques et son importance pour le développement durable. Connaître les gaz à effet de serre réglementés et leurs principales sources d'émissions. Connaître les principes et méthodes de quantification. Définir et tracer les frontières de GES d'un projet. Connaître le Protocole de Kyoto et les outils de flexibilité qui y sont associés. Connaître les principales méthodologies de quantification et les principales normes et certifications applicables pour la reconnaissance des crédits de carbone. Connaître le cheminement et les procédures appropriées pour la reconnaissance des crédits de carbone. Connaître et savoir évaluer les outils de compensation des émissions.

(09/2017)

1ECC828 Cycle du carbone et changements climatiques

Initier aux concepts de base permettant de comprendre suffisamment la science des changements climatiques pour y situer l'importance du cycle du carbone. Amener à saisir comment interagissent le climat, ses changements historiques et projetés, avec ceux propres au cycle du carbone. Connaître les fondements et principes qui contrôlent le climat et qui mènent aux changements climatiques, d'une part, et ceux qui gouvernent le fonctionnement du cycle du carbone, d'autre part. Comprendre les fondements biologiques du cycle du carbone et ses caractéristiques dynamiques, notamment la photosynthèse, la respiration, la croissance de la biomasse, la décomposition de la matière organique, etc.. Comprendre les principaux éléments qui composent le cycle global du carbone, comment ces différents éléments fonctionnent, qu'est-ce qui influence leurs interactions et importance relative et comment le cycle est relié aux changements climatiques.

Les bases scientifiques du climat: Les composantes du climat; les mécanismes naturels de régulation; les variations du climat d'origine naturelle et anthropique. Les projections des changements futurs et leurs principales incertitudes. Les bases scientifiques du cycle du carbone: origines géologiques et biogéniques du carbone. Fonctionnement des principales composantes du cycle du carbone. La place du carbone terrestre et océanique dans le cycle global. Les réservoirs et stocks de carbone à l'échelle mondiale. Les interrelations entre le climat et le cycle du carbone: liens historiques entre le climat et le carbone; exemple d'impacts du cycle du carbone sur le climat et des changements climatiques historiques et attendus sur le cycle du carbone.

(09/2017)

1ECC858 Contribution des secteurs d'activité à la lutte aux changements climatiques, l'approche éco-conseil

Doter les étudiants des outils nécessaires pour prendre en compte les aspects moins techniques des projets de réduction et d'absorption des GES. Amener l'ouverture sur les potentialités des différents secteur d'activité en matière de vulnérabilité des systèmes naturels et humains et d'adaptation face aux changements climatiques. Connaître les différentes actions possibles de réduction d'émissions et d'atténuation des changements climatiques par les secteurs (transport, bâtiment, industrie, énergie, forêt et agriculture). Comprendre comment le fait de solliciter les différents secteurs d'activité pour atténuer les changements climatiques peut également diminuer la vulnérabilité des systèmes et des communautés humaines locales, tout en augmentant l'adaptation aux changements climatique. Connaître les aspects législatifs québécois qui touchent la gestion durable du carbone, notamment la Loi sur la qualité de l'environnement, La Loi sur le développement durable ainsi que les grandes ententes internationales, et en comprendre la portée et les enjeux qu'ils suscitent. Développer des compétences pour comprendre et gérer les controverses que suscite l'utilisation des écosystèmes naturels aujourd'hui. Comprendre, formaliser et communiquer une conception complexe de la place de l'homme d'aujourd'hui dans la nature d'aujourd'hui.

Étude des principales contributions connues des différents secteurs d'activité à la lutte aux changements climatiques en matière d'atténuation des GES: la responsabilité par rapport aux générations futures. Étudier la portée et les enjeux que soulèvent les aspects législatifs québécois touchant la gestion durable du carbone, notamment la Loi sur la qualité de l'environnement et la Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier. Comprendre et argumenter dans des situations de controverses. Mener une réflexion éthique sur le rôle des humains dans la préservation de la biodiversité contemporaine.

Préalable(s): (1ECC828)

(09/2017)

1ECC859 Quantification de projets et de plans de gestion du carbone

Donner les bases servant à la quantification, notamment savoir reconnaître les sources, les puits et les réservoirs de carbone. Permettre de comprendre les principales méthodologies connues de quantification et d'en faire l'application à travers des cas-types.

Survol de la contribution attendue des différents secteurs d'activité (transport, bâtiment, industrie, énergie, forêt et agriculture) dans la lutte aux changements climatiques. Les sources, puits et réservoirs de carbone de façon générale et de façon spécifique aux différents secteurs. Exemple de projets de réduction d'émissions et d'absorption de GES. Quantification de cas-types traitant de projets ou de plans de gestion du carbone.

Préalable(s): (1ECC811 et 1ECC858)

(09/2017)