3136

Doctorat en lettres

Responsable : Anne-Martine Parent
Regroupement de programmes : Unité d'enseignement en lettres
Secrétariat : (418) 545-5011, poste 5533
ADRESSE ÉLECTRONIQUE :sue_lettres@uqac.ca
Grade : Philosophiae doctor

Voir les textes des mémoires et thèses en lettres.

Objectifs

L'objectif général du programme conjoint de Doctorat en lettres est d'offrir aux détenteurs de maîtrise la possibilité de poursuivre, dans une des trois régions concernées (la Mauricie, le Saguenay-Lac-Saint-Jean et le Bas-du-Fleuve-Gaspésie), une spécialisation doctorale dans le champ des lettres qui est, pour l'essentiel, celui de la littérature, du langage, et des pratiques textuelles, discursives et visuelles qu'utilisent celui-ci (notamment le théâtre, le cinéma, la philosophie, l'histoire de l'art, les discours médiatiques, etc.). Ces détenteurs de maîtrise pourront ainsi contribuer à l'accroissement des connaissances critiques, historiques, méthodologiques et théoriques en études littéraires, textuelles et discursives et, de ce fait, contribuer à l'intégration de disciplines qui, avec les études littéraires, se partagent le champ des lettres.

Au point de vue scientifique, grâce à l'étroite collaboration de l'UQTR, l'UQAC et l'UQAR, établissements conjointement responsables du programme, le doctorat en lettres a pour objectif de contribuer à l'avancement, à l'intégration et à l'accroissement de l'expertise et des connaissances théoriques, méthodologiques, critiques et historiques dans le champ des lettres.

Au point du vue socioculturel, il vise à consolider et à maximiser le potentiel scientifique québécois dans le champ des lettres, en intégrant à son développement les spécialistes de trois régions concernées et en permettant la formation disciplinaire et le perfectionnement sur place des enseignants du collégial et du secondaire.

Conditions d'admission

Être titulaire d'une Maîtrise en études littéraires ou d'une discipline ou d'un domaine lié au champ des lettres, de la littérature, du langage et des pratiques textuelles, discursives et visuelles qui utilisent celui-ci ou l'équivalent, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2/4,3 ou l'équivalent.

ou

Être titulaire d'un grade de bachelier dans un domaine pertinent, posséder les connaissances requises, une expérience appropriée et avoir complété le programme de propédeutique selon les mesures définies par le comité d'admission et de coordination du programme.

Constitution du dossier de candidature et modalités de sélection

Le candidat est accepté sur la base :

Avec sa demande d'admission, le candidat doit produire et déposer un document (750-1000 mots) explicitant ses champs d'intérêts et les raisons qui motivent son projet. Il doit de plus fournir trois lettres de personnes en mesure de témoigner de sa capacité à entreprendre et à réussir des études doctorales en lettres. Le candidat doit également maîtriser la langue française et posséder une connaissance suffisante d'une autre langue. Le candidat peut être convoqué à une entrevue de sélection.

Pour être accepté, le candidat doit en outre avoir trouvé, en collaboration avec les membres du Comité d'admission et de coordination du programme, un professeur qui s'engage à l'encadrer et à diriger sa thèse, à titre de directeur de recherche et, le cas échéant, un autre professeur, qui agira à titre de codirecteur de recherche. Dans le cas d'une direction unique, le professeur est nécessairement associé à l'établissement d'appartenance de l'étudiant. Dans le cas d'une codirection de recherche, soit le directeur, soit le codirecteur doit absolument être associé à l'établissement d'appartenance de l'étudiant. Le Comité d'admission et de coordination peut recommander l'admission conditionnelle du candidat, sous réserve de la réussite d'une propédeutique ou de cours d'appoint définis par le Comité, et adaptés au profil académique et à l'expérience du candidat.

Contingentement

Ce programme n'est pas contingenté.

Maîtrise des compétences informationnelles

Toutes personnes admises à partir du trimestre d'automne 2013 dans le cadre d'un programme menant au grade de maître doivent faire la preuve qu'elles possèdent une maîtrise suffisante des compétences informationnelles aux cycles supérieurs. Cette preuve est attestée par l'atteinte du résultat minimum exigé au test initial prévu à l'activité CICS900-Compétences informationnelles cycles supérieurs. À défaut d'atteindre le résultat exigé, les personnes devront compléter l'activité CICS900-Compétences informationnelles cycles supérieurs. Les modalités relatives à cette exigence sont définies dans la Politique en matière de maîtrise des compétences informationnelles dans les programmes de cycles supérieurs.

Règlement relatif à la qualité du français chez les étudiants dont la langue maternelle est autre que le français.

Toute personne candidate, dont la langue maternelle est autre que le français, est tenue de fournir la preuve qu'elle a obtenu un résultat égal ou supérieur à 800 sur 990 au Test de français international (TFI) de la firme Educational Testing Service avant d'entreprendre son programme d'études. Pour être considéré valide, le TFI doit avoir été passé dans les douze mois précédant la date de la demande d'admission.

Si toutefois, la personne candidate n'est pas en mesure de fournir une telle preuve, cette dernière pourrait se voir imposer, après l'étude de son dossier, l'obligation de suivre des cours de français pour non-francophones offerts par l'École de langue française et de culture québécoise de l'UQAC jusqu'à l'atteinte du seuil minimal requis par le programme au test TFI. Les frais d'administration et de correction du TFI sont à la charge de l'étudiant.

Règles administratives

Ce programme est ouvert aux admissions aux trimestres d'automne et d'hiver.

Durée du programme et régime d'études

Temps complet : 15 trimestres

Programme offert conjointement avec l'Université du Québec à Trois-Rivières et l'Université du Québec à Rimouski.

Règlement pédagogique particulier

Tout étudiant dont la langue maternelle est autre que le français qui éprouve des difficultés ou qui a une faiblesse en français peut, après avoir avisé la direction de programme, s'inscrire au cours 7FRA419 Français global et actes de paroles II. Ce cours sera hors programme.

Note :

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Structure du programme

Le programme comporte 90 crédits répartis comme suit : une thèse de 72 crédits, l'examen de synthèse de 6 crédits, trois séminaires doctoraux de 1 crédit chacun et 9 crédits d'activités optionnelles.

Plan de formation

Cours obligatoires

Les quatre cours suivants (9 crédits)

LET7409 Examen de synthèse 6.0 cr.
LET7507 Séminaire doctoral I 1.0 cr.
LET7508 Séminaire doctoral II 1.0 cr.
LET7509 Séminaire doctoral III 1.0 cr.

La recherche (72 crédits)

7THESE Thèse

Cours optionnels

La scolarité optionnelle prévoit la réussite de 9 crédits d'activités choisies parmi le corpus des activités offertes par les trois établissements (UQTR, UQAC, UQAR)

Liste des cours optionnels

LET7203 Espaces dramatiques
LET7204 Espaces narratifs
LET7205 Espaces poétiques
LET7503 Séminaire de recherche I
LET7504 Séminaire de recherche II
LET7505 Séminaire de recherche III
LET7506 Séminaire de recherche IV
LET7603 Questions d'histoire littéraire
LET7604 Questions de littérature jeunesse
LET7605 Questions de rhétorique
LET7702 Structures, histoire et poétique de l'essai
LET7703 Structures, histoire et poétique des formes brèves
LET7704 Structures, histoire et poétique du mythe
LET7705 Structures, histoire et poétique du descriptif
LET7803 Textualité et didactique
LET7804 Textualité et esthétique
LET7805 Textualité et interprétation
LET7806 Textualité et signification
LET7807 Textualité et société
LET7808 Textualité et technologie
LET7903 Théories des genres
LET7904 Théories de l'autoreprésentation
LET7905 Théories de l'énonciation
LET7906 Théories et critiques de la modernité
LET7907 Théories et pratiques du travail créateur I
LET7908 Théories et pratiques du travail créateur II

DESCRIPTION DES COURS

7THESE Thèse

(10/2017)

LET7203 Espaces dramatiques

Approfondir les approches critiques du dramatique et distinguer ses différentes formes et ses divers champs. Quelles sont les propriétés spécifiques du texte et du discours théâtral? Quelles questions soulèvent, en regard des autres genres, les deux composantes (didascalies, dialogues) du texte dramatique? Comment lire à la fois un texte écrit linéaire et un spectacle pluridimensionnel? Comment se concilient littérarité et théâtralité, signes verbal et non verbal, espaces dramatique et scénique? La question du double réfèrent au théâtre, celle de l'énonciation, texte dramatique et représentation (interprétation) scénique. Les pratiques théâtrales et l'usage d'autres genres (cinéma, chanson, etc.). Le théâtre et l'«autre scène».

(10/2017)

LET7204 Espaces narratifs

Approfondir les approches critiques de la narrativité et distinguer les différentes formes et les divers champs du narratif. Y-a-t-il des propriétés spécifiques au discours narratif? Quelles sont les questions soulevées en regard de l'esthétique privilégiée par le corpus étudié? Comment dissocier les modalités du narratif de la question du genre? Schémas et modèles narratifs. Texte narratif et genres intercalaires. Pratiques narratives diversifiées (film, bande dessinée, publicité, journal, etc.). Transformations et variations de structures élémentaires.

(10/2017)

LET7205 Espaces poétiques

Étudier les formes du poétique et les discours aptes à en rendre compte. Approfondir une oeuvre ou un ensemble d'oeuvres marquantes. Y-a-t-il des propriétés spécifiques au discours poétique? Quelles sont les questions soulevées en regard de l'esthétique privilégiée par le corpus étudié? Arts poétiques. Structures, constellations thématiques et formes-sens. L'énonciation poétique. Modèles d'analyse. Discours critique.

(10/2017)

LET7409 Examen de synthèse

(10/2017)

LET7503 Séminaire de recherche I

Favoriser la participation des étudiants à un des sujets inscrits dans le projet départemental de recherche. Mise au point de la problématique du projet retenu : corpus, objectifs, cadre théorique, échantillonnage, hypothèse, état d'avancement des travaux. Intégration des étudiants au processus de recherche : lectures, cueillette de données, réflexion, analyse, résolution de problèmes. Mise en commun des résultats.

(10/2017)

LET7504 Séminaire de recherche II

Favoriser la participation des étudiants à un des sujets inscrits dans le projet département de recherche. Mise au point de la problématique du projet retenu : corpus, objectifs, cadre théorique, échantillonnage, hypothèse, état d'avancement des travaux. Intégration des étudiants au processus de recherche : lectures, cueillette de données, réflexion, analyse, résolution de problèmes. Mise en commun des résultats.

(10/2017)

LET7505 Séminaire de recherche III

Répondre à des besoins de formation complémentaire en utilisant opportunément un professeur ou un chercheur spécialisé. Mise au point de la problématique du projet retenu : corpus, objectifs, cadre théorique, échantillonnage, hypothèse, état d'avancement des travaux. Intégration des étudiants au procesus de recherche : lecture, cueillette de données, réflexion, analyse, résolution de problèmes. Mise en commun des résultats.

(10/2017)

LET7506 Séminaire de recherche IV

Répondre à des besoins de formation complémentaire en utilisant opportunément un professeur ou un chercheur spécialisé. Mise au point de la problématique du projet retenu : corpus, objectifs, cadre théorique, échantillonnage, hypothèse, état d'avancement des travaux. Intégration des étudiants au processus de recherche : lectures, cueillette de données, réflexion, analyse, résolution de problèmes. Mise en commun des résultats.

(10/2017)

LET7507 Séminaire doctoral I

(10/2017)

LET7508 Séminaire doctoral II

Le séminaire a pour objectif commun de réunir les étudiants des trois constituantes afin de développer une base commune de travail sur le plan méthodologique et de contribuer à la constitution d'une culture intellectuelle partagée par tous les participants (étudiants et professeurs) quel que soit leur établissement d'origine.

Plus spécifiquement, le séminaire doctoral devrait permettre de:

Il se donne selon la formule de l'enseignement par équipe (team teaching), par une équipe formée de trois professeurs provenant de chacun des établissement participants. Cette équipe pourra s'adjoindre au besoin des spécialistes de la recherche universitaire.

(10/2017)

LET7509 Séminaire doctoral III

Le séminaire a pour objectif commun de réunir les étudiants des trois constituantes afin de développer une base commune de travail sur le plan méthodologique et de contribuer à la constitution d'une culture intellectuelle partagée par tous les participants (étudiants et professeurs) quel que soit leur établissement d'origine.

Plus spécifiquement, le séminaire doctoral devrait permettre de:

Il se donne selon la formule de l'enseignement par équipe (team teaching),par une équipe formée de trois professeurs provenant de chacun des établissements participants. Cette équipe pourra s'adjoindre au besoin des spécialistes de la recherche universitaire.

(10/2017)

LET7603 Questions d'histoire littéraire

Réfléchir sur les théories, les méthodes et les pratiques de l'histoire littéraire. Quels rapports l'histoire littéraire entretient-elle avec l'histoire, la littérature et le social? Quels sont les objets de l'histoire littéraire? À quels choix et à quels enjeux répondent les pratiques de l'histoire littéraire? Discours social, changement des esthétiques, périodisation, sélection et regroupement des oeuvres et des auteurs, réception critique des oeuvres, questions d'autonomisation et de légitimation, etc.

(10/2017)

LET7604 Questions de littérature jeunesse

Étudier la littérature jeunesse dans sa spécificité et analyser les rapports qu'elle entretient avec les autres formes littéraires et formes d'art. Comment définir le champ de la littérature jeunesse? Qu'est-ce qui caractérise l'oeuvre destinée à la jeunesse? Comment les appareils critiques contemporains permettent-ils de rendre compte de cette production singulière? La place de la littérature jeunesse au sein de l'institution. Genèse et diffusion des oeuvres. Destinataires et finalités des productions. Panorama de la critique. Lecture plurielle d'un corpus d'oeuvres.

(10/2017)

LET7605 Questions de rhétorique

Approfondir l'étude de la rhétorique en tant que métadiscours consacré à l'art de dire et de séduire, d'émouvoir et d'instruire. Que signifie «représenter» en regard de la problématique générale de l'artifice oratoire? Comment les savoirs, qu'ils soient philosophiques ou scientifiques, investissent-ils cette représentation? Comment les textes cherchent-ils à rendre le rapport sensible au monde? Débats entre «rhétorique argumentative» et «rhétorique des figures». Invention et disposition, élocution et actions oratoires. La rhétorique conçue dans les rapports qu'elle pose entre texte, d'une part, perception et passion, argumentation et figuration des savoirs, d'autre part.

(10/2017)

LET7702 Structures, histoire et poétique de l'essai

Étudier l'essai dans sa spécificité générique à travers les pratiques diverses qui la caractérisent. En quoi l'essai est-il un genre privilégié pour la pensée critique? Qu'est-ce qui distingue, sur le plan de l'énonciation, l'essai des autres genres? Comment l'essai accède-t-il au statut d'oeuvre littéraire? Essai et pensée idéologique. Langage intellectuel et métaphorique. Formes plurielles et modes d'énonciation.

(10/2017)

LET7703 Structures, histoire et poétique des formes brèves

Aborder l'histoire des formes brèves dans leur spécificité générique à travers les procédés qui les caractérisent. À quels choix esthétiques répond la pratique de la forme brève? En quoi la brièveté participe-t-elle de la critique des systèmes? Qu'en est-il alors du sujet et du savoir produit? Enjeux génériques. Effets rhétoriques. Distinctions entre diverses pratiques de la forme brève : maxime, aphorisme, haïku, fable, blason, etc.

(10/2017)

LET7704 Structures, histoire et poétique du mythe

Analyser les rapports qu'entretiennent les mythes et le texte. Une oeuvre est-elle toujours déterminée par un récit antérieur auquel on donne le nom de mythe? Pourquoi certaines oeuvres publiées au cours d'une même période ont-elles une configuration semblable? À quelles nécessités répondent les différentes inflexions que subit un mythe? Notions d'intertextualité et de comparatisme. Inconscient et culture. Approfondissement de certains concepts : mythes, thèmes, mythèmes, motifs, etc. Perspectives synchronique et diachronique : mythanalyse et mythocritique.

(10/2017)

LET7705 Structures, histoire et poétique du descriptif

Étudier l'émergence du descriptif comme catégorie théorique spécifique. Sur la foi de quels critères définit-on le descriptif? Quels sont les enjeux typologiques et interprétatifs liés à la reconnaissance de cette catérogie? La description est-elle indissociable de la représentation? Approches critiques et analytiques. Procédures de segmentation textuelle. Fonctions discursives du descriptif. Expérimentations esthétiques directement liées au descriptif.

(10/2017)

LET7803 Textualité et didactique

Envisager le texte comme objet d'enseignement, où sont convoquées en étroit rapport les connaissances essentielles à sa compréhension et les habiletés nécessaires à leur transmission. En quoi une didactique de l'objet texte s'inscrit-elle comme lieu spécifique de transmission d'un savoir (littéraire, critique, esthétique, artistique)? À quelles conditions et jusqu'à quel point assure-t-elle l'établissement d'un savoir mesurable lié à une pratique objective? Textes, oeuvres, pratiques signifiantes en tant que lieux d'un savoir à identifier et à transmettre.

(10/2017)

LET7804 Textualité et esthétique

Examiner l'apport de la philosophie et de l'esthétique dans l'étude des textes et des oeuvres d'art. Étudier les rapports réciproques de l'art, de la littérature et de la théorie littéraire. Quels ont été et quels sont les rapports de la pratique littéraire avec la réflexion esthétique et philosophique sur l'art? Quels ont été et quels sont les rapports de la littérature avec l'art et ceux du texte avec l'oeuvre? Textes, oeuvres d'art. Traités philosophiques, littéraires et artistiques.

(10/2017)

LET7805 Textualité et interprétation

Examiner les rapports d'opposition et d'articulation de la pratique interprétative avec les concepts voisins de sens et de signification dans la lecture des textes. Quels rapports l'interprétation entretient-elle avec le sens? Quelle en est la légitimité et quelles sont les limites de ces rapports? Comment découvrir l'espace des divers champs d'application que l'interprétation peut occuper? Quelles métamorphoses opérer sur elle pour qu'elle puisse s'adapter aux différents «terrains» qu'elle y rencontre? Textes et pratiques signifiantes impliquant le langage : mythes, rêves, fantasmes, rêveries, lapsus, jeux de mots, etc.

(10/2017)

LET7806 Textualité et signification

Étudier la production du sens dans les textes à quelque titre et sous quelque rapport. Comment le sens advient-il dans les textes et dans les autres pratiques signifiantes et, singulièrement, dans les productions littéraires et artistiques? Quels rôles les différentes théories sémiotiques (École de paris, sémiotique percienne, etc.) peuvent-elles jouer dans la mise à jour de cette émergence du sens et dans l'élucidation des infinis parcours de celui-ci? Textes, discours, oeuvres, pratiques signifiantes littéraires, artistiques et sociales productrices de textualité et de signifiance.

(10/2017)

LET7807 Textualité et société

Observer l'inscription du social dans le texte et du texte dans le social. Approfondir et distinguer les concepts et les méthodes de la sociocritique et de la sociologie de l'institution littéraire. Qu'est ce qui permet au social d'investir le texte littéraire? Comment la littérature est-elle productrice de socialité? Quelles sont les médiations qui permettent ces échanges? Quelles sont les médiations qui définissent en propre les démarches spécifiques à la sociocritique et à la sociologie littéraire? Médiations textuelles et institutionnelles. Sociolectes et sociogrammes. Littérature et discours social. La valeur littéraire. Idéologie et axiologie. Analyse du processus de production, de diffusion et de réception des oeuvres.

(10/2017)

LET7808 Textualité et technologie

Interroger l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et des communications dans l'analyse et la production des textes. Étudier les pratiques hypertextuelles, leurs structures, leur histoire, leurs poétiques. Explorer les conditions nécessaires à la mise au point de nouveaux instruments d'analyse et de productions textuelles, littéraires, artistiques. Que peuvent les nouvelles technologies de l'information et des communications et que peuvent les instruments logiciels et les pratiques auxquels elles ont donné ou donnent naissance dans l'étude des textes au point de vue de leur fonctionnement et de leur production? Instrumentation logicielle destinée à l'analyse et à la production textuelle et artistique. Hypertexte et littératité. Interactivité littéraire et artistique.

(10/2017)

LET7903 Théories des genres

Interroger les théories et la logique des genres littéraires et artistiques. Sur quoi repose l'identité générique des textes? De quelle manière, historiquement, s'est formulée la question des genres? Quels sont les enjeux théoriques sous-jacents à l'approche générique? Notion de genre. Horizons d'attente et indices paratextuels. La triade d'Aristote. Genres théoriques et genres empiriques. Hybridation des genres. Études comparatives du système des genres en littérature et dans les arts.

(10/2017)

LET7904 Théories de l'autoreprésentation

Envisager les textes relevant de l'intime du point de vue des rapports de l'énonciation et de l'autoreprésentation. Réfléchir sur les formes et les caractéristiques de ces textes. Quelles sont les différentes fonctions des écritures intimes? Comment le sujet s'énonce-t-il à l'intérieur de ces pratiques? Comment l'ambition littéraire ou artistique infléchit-elle cette énonciation? Les écritures intimes : modèles classiques des anciens, variations modernes. Diversité des formes : journal intime, correspondance, autobiographie, mémoire, etc. Le récit spéculaire.

(10/2017)

LET7905 Théories de l'énonciation

Étudier la question de l'énonciation à travers les diverses théories qui la fondent et s'interroger sur le sens des stratégies énonciatives au sein des pratiques textuelles et artistiques. Montrer comment le régime de l'énonciation s'inscrit dans la logique signifiante de l'oeuvre. Comment peut-on repérer la présence d'un processus d'énonciation? Comment certains textes peuvent-ils brouiller la structure polarisée par l'énonciation et l'énoncé à partir du travail sur le signifiant? Quel type d'action l'énonciation exerce-t-elle dans la confection des objets sémiotiques qui nous sont offerts? De quelle nature sont les théories susceptibles d'en rendre compte? Problèmes de typologie. Le procédé d'énonciation (énonciateur, énonciataire, espace-temps, modalisation, transparence et opacité, énoncés rapportés, etc.). Les actes de langage (performatifs, actes illocutionnaires, présupposition, implicite, etc.). Le dialogisme.

(10/2017)

LET7906 Théories et critiques de la modernité

Envisager la modernité et la postmodernité en tant que faits discursifs et catégories conceptuelles. La modernité et la postmodernité se traduisent-elles dans les discours (littéraire, esthétique, critique, philosophique, etc.) par des formes spécifiques? Fournissent-elles un modèle pertinent de compréhension des faits culturels, notamment littéraires? Quels sont les enjeux institutionnels liés à l'usage de ces catégories? Paradoxes de la modernité. Paradigmes modernes et postmodernes. Esthétique de la modernité et esthétique de la postmodernité. Recyclage, nostalgie, hybridation. Statut du discours et du métadiscours.

(10/2017)

LET7907 Théories et pratiques du travail créateur I

S'intéresser à la création à la faveur des principes heuristiques et structuraux qui en caractérisent le travail. Comment s'opère le processus de création? En quoi le travail créateur en appelle-t-il de la concertation et de la pulsion? L'écrivain et l'artiste peuvent-ils devenir critique de leurs oeuvres? Comment profiter des approches théoriques en période de création? L'écriture : un acte, un faire. La double avancée en création : l'écrivain et l'artiste en changement et le texte en transformation. Processus de création et méthodes de travail. Genèse de l'écriture et regards critiques sur le texte en production. Théories de la création.

(10/2017)

LET7908 Théories et pratiques du travail créateur II

Créer une oeuvre, dans un genre déterminé, à la faveur d'un programme thématique et d'un schéma structural personnels tout en se référant aux différentes approches théoriques en création. En quoi la création peut-elle faire l'objet d'un apprentissage? Quelles sont les opérations cognitives, perceptives et affectives qui interviennent dans l'acte créateur? Questions d'esthétique et de poétique. L'oeuvre comme démarche d'écriture et de réflexion. Les formes-sens. La question des genres. L'écriture et les contraintes. Le projet de l'oeuvre et sa réalisation. La lecture-écriture. L'écrivain, l'artiste, le lecteur.

(10/2017)