3598

Diplôme d'études supérieures spécialisées en éco-conseil

Responsable : Jean-francois Boucher
Regroupement de programmes : Programmes d'études de cycles supérieurs en Éco-conseil
Secrétariat : (418) 545-5011, poste 2468
ADRESSE ÉLECTRONIQUE :spcs_eco-conseil@uqac.ca
Grade :

Vidéo sur l'éco-conseil

Présentation du programme

Ce diplôme vise à former des professionnels du développement durable qui pourront utiliser le titre « éco-conseiller diplômé ». Ce titre est réservé aux étudiants qui terminent avec succès le DESS en éco-conseil à l'UQAC. L'idée et la pratique de l'éco-conseil viennent de France et de Belgique où il existe deux instituts qui dispensent une formation similaire à celle proposée à l'UQAC.

Le programme se caractérise par son caractère interdisciplinaire et par sa capacité à répondre aux besoins multiples de cohortes d'étudiants provenant d'horizons disciplinaires, culturels et sectoriels diversifiés. Il permet à des professionnels en exercice et à des diplômés de premier cycle, soucieux d'acquérir une formation professionnelle de niveau universitaire, d'exercer un métier original et adapté aux exigences d'une société en mutation et qui se cherche.

Le programme propose des activités d'apprentissage théoriques et pratiques dans une perspective de transformation socio-écologique. Le co-apprentissage est organisé dans des activités associées à plusieurs cours. Des spécialistes en exercice, appelés conférenciers complètent les savoirs théoriques enseignés par les professeurs et chargés de cours. L'articulation des acquis est réalisée en classe pour permettre une meilleure mémorisation des connaissances. Les étudiants doivent gérer plusieurs projets concrets pendant la formation théorique. De très nombreux exercices de communication écrite et orale sont prévus tout au long du cursus. La compréhension et l'intervention dans les controverses socio-environnementales font l'objet d'un apprentissage en continu. Dès le début des cours, les étudiants sont conviés à travailler en réseau avec les diplômés des années précédentes. Enfin, le programme débouche sur un stage pratique en milieu de travail.

À sa sortie, l'éco-conseiller dispose d'un bagage de savoirs et de savoir-faire lui permettant d'analyser les dimensions économiques, écologiques, sociales, éthiques et de gouvernance d'une problématique tout en étant capable de communiquer aussi bien avec les spécialistes de ces disciplines qu'avec le public.

Depuis 2002, les étudiants trouvent des emplois dans différentes organisations au Québec, comme en Europe d'ailleurs : dans des ministères (agriculture, environnement, éducation, santé, etc.), dans le domaine de l'éducation (collège, université), dans de grandes entreprises (Rio Tinto, Desjardins, etc.), dans des PME, des SADC et bureaux de consultants, dans des villes et MRC, dans des sociétés d'État (Recyc-Québec, SEPAQ et Hydro-Québec) et enfin dans des associations (OBNL).

Ils y gèrent des projets ou des plans d'action de développement durable, s'occupent de la gestion des matières résiduelles, de plans de formation ou de sensibilisation, de l'implantation de processus de certification environnementale, imaginent des stratégies pour lutter contre les gaz à effet de serre, aident à la décision pour une meilleure actualisation de l'économie verte ou de la transition énergétique. Ils participent aussi aux contrats de rivière, interviennent dans des consultations publiques, organisent des activités d'éducation relative à l'environnement et au développement durable, appliquent des grilles multicritères d'analyse de projets pour proposer des solutions adaptées à des problèmes complexes, etc.

Les étudiants qui le souhaitent peuvent suivre un programme court de deuxième cycle associé au DESS (15 crédits) pour obtenir un grade de maîtrise par cumul (voir la section correspondante ci-dessous).

Objectifs

Ce programme vise à :

Objectifs spécifiques

Plus spécifiquement, le diplômé devra développer pendant la formation et pendant la durée de sa mission professionnelle, les habiletés suivantes :

Conditions d'admission

Être titulaire d'un baccalauréat ou d'un diplôme jugé équivalent, en ayant obtenu une moyenne cumulative d'au moins 3,0/4,3.

ou

Être dans un processus de double diplomation avec les instituts de formation à l'étranger qui ont conclu une entente avec l'UQAC.

ou

Un candidat qui ne répond pas aux critères précédents peut être admis après analyse du dossier*. Le candidat doit toutefois pouvoir témoigner d'une expérience professionnelle pertinente en environnement d'au moins quatre ans. L'étude se fera par un comité d'admission, qui peut choisir de recevoir le candidat en entrevue si nécessaire.

L'expérience professionnelle pertinente est acquise par l'exercice de fonctions professionnelles pour une organisation ou comme travailleur autonome.

*Voir la section Mode de sélection des candidats.

Contingentement

Le programme est contingenté à 16 étudiants par cohorte.

Mode de sélection des candidats

Le dossier de candidature doit être composé des éléments suivants :

Les demandes reçues après le 1er mars ne seront considérées que si le contingentement n'a pas été atteint. Une liste d'attente sera constituée et en cas de désistement d'un candidat, la personne choisie sera avisée avant le début du trimestre d'automne.

Critères de sélection :

La sélection des candidatures se fera par la direction de programme. Exceptionnellement, si deux candidats obtenaient les mêmes points et que le contingentement était atteint, l'avis d'un autre professeur en éco-conseil serait demandé pour départager les candidats.

Maîtrise des compétences informationnelles

Toutes personnes admises à partir du trimestre d'automne 2013 dans le cadre de ce programme doivent faire la preuve qu'elles possèdent une maîtrise suffisante des compétences informationnelles aux cycles supérieurs. Cette preuve est attestée par l'atteinte du résultat minimum exigé au test initial prévu à l'activité CICS900-Compétences informationnelles cycles supérieurs. À défaut d'atteindre le résultat exigé, les personnes devront compléter l'activité CICS900-Compétences informationnelles cycles supérieurs. Les modalités relatives à cette exigence sont définies dans la Politique en matière de maîtrise des compétences informationnelles dans les programmes de cycles supérieurs.

Règlement relatif à la qualité du français chez les étudiants dont la langue maternelle est autre que le français

Les travaux liés au DESS en éco-conseil doivent être rédigés dans un français correct avec un vocabulaire adéquat et diversifié. Les nombreuses activités de communication dans ce programme doivent aussi se dérouler en français. Le rapport de stage doit être rédigé et présenté en français. La qualité de la langue étant importante, elle sera évaluée dans tous les travaux et comptera systématiquement pour 10 % des points. Les travaux inacceptables sur cet aspect seront retournés à l'étudiant pour correction. Dans ce cas, 10 % des points seront perdus et la seconde correction comportera elle aussi une part de 10 % supplémentaire associée à la qualité de la langue.

Durée du programme et régime d'études

L'admission se fera au trimestre d'automne seulement.

Le programme est offert à temps plein et s'étale sur 5 trimestres. Il ne peut pas s'écouler plus de 8 trimestres entre la première inscription au programme et la fin du cursus qui se termine par la remise définitive du rapport de stage.

Maîtrise par cumul (éco-conseil)

Ce programme de formation, jumelé à un des programmes courts de deuxième cycle admissibles, peut mener à un grade de Maître en sciences (M.Sc.). Les programmes courts de deuxième cycle admissibles à la Maîtrise par cumul (éco-conseil) sont les suivants :

L'étudiant qui désire obtenir le grade de Maître en sciences (M.Sc.) doit en faire la demande par formulaire au bureau du registraire avant d'avoir complété son dernier programme admissible au cumul.

Règlement pédagogique particulier

Le programme comprend trois (3) activités « résidentielles » qui nécessitent de passer plusieurs jours et donc plusieurs nuits à l'extérieur de Chicoutimi. Les logements et frais de séjour sont en partie pris en charge par un budget spécifique, mais les étudiants doivent assumer une partie de ces frais, notamment les frais de repas.

Tout étudiant dont la langue maternelle est autre que le français qui éprouve des difficultés ou qui a une faiblesse en français peut, après avoir avisé la direction de programme, s'inscrire au cours 7FRA419 Français global et actes de paroles II. Ce cours sera hors programme.

Structure du programme

Ce programme comprend trente (30) crédits répartis comme suit:

Plan de formation

Cours obligatoires

Les quatorze cours suivants (27 crédits)

1ECC813 Nature et portée des problématiques socio-écologiques I 2.0 cr.
1ECC814 Nature et portée des problématiques socio-écologiques II 2.0 cr. (1ECC813)
1ECC830 Mission professionnelle I 1.0 cr.
1ECC836 Mission professionnelle II 6.0 cr. (1ECC830)
1ECC837 Approche psychosociale de la transition socio-écologique 2.0 cr.
1ECC845 Approche transdisciplinaire en éco-conseil I 2.0 cr.
1ECC846 Approche transdiscipinaire en éco-conseil II 2.0 cr. (1ECC845)
1ECC848 Gouvernance, droit et institutions pour la pratique de l'éco-conseil 2.0 cr.
1ECC850 Notions d'économie pour la pratique de l'éco-conseil 1.0 cr.
1ECC854 L'éco-conseil dans les organisations 2.0 cr.
1ECC855 Communication et dialogue 2.0 cr.
1ECC856 Outils de l'éco-conseil I 1.0 cr.
1ECC861 Notions d'écologie pour la pratique de l'éco-conseil 1.0 cr.
1ECC862 L'humain et la nature 1.0 cr.

Cours optionnels

Trois cours parmi les suivants (déterminés par la direction des programmes en fonction des années) (3 crédits)

1ECC838 Thème ouvert en éco-conseil 1.0 cr.
1ECC844 Lecture dirigée en éco-conseil 1.0 cr.
1ECC847 Mentorat en éco-conseil 1.0 cr.
1ECC857 Outils de l'éco-conseil II 1.0 cr. (1ECC856)
1ECC863 Évènement en éco-conseil 1.0 cr.
1ECC864 Projet en éco-conseil 1.0 cr.

DESCRIPTION DES COURS

1ECC813 Nature et portée des problématiques socio-écologiques I

Comprendre et analyser les problématiques socio-environnementales contemporaines et leurs impacts à l'échelle locale, régionale et globale. Expliciter les bases scientifiques et les enjeux écologiques, économiques, éthiques et sociaux des problématiques socio-environnementales contemporaines. Comprendre et décrire des enjeux complexes. Comprendre le rôle de la science dans les problématiques socio-environnementales. Comprendre les différentes représentations des acteurs liées aux problématiques socio-environnementales.

Approche descriptive des problématiques socio-écologiques : Changements climatiques (bases scientifiques, lutte aux changements climatiques, marchés du carbone), pollution de l'air, énergie, mines, forêts, ressources halieutiques, inégalités sociales.

(09/2017)

1ECC814 Nature et portée des problématiques socio-écologiques II

Approfondir l'analyse des problématiques socio-environnementales, leurs causes et leurs conséquences à l'échelle locale, régionale et globale. Expliciter les bases scientifiques et les enjeux écologiques, économiques et sociaux des problématiques socio-environnementales contemporaines. Comprendre et décrire des enjeux complexes. Comprendre les composantes des représentations des acteurs liés aux problématiques socio-environnementales.

Approche descriptive des problématiques socio-écologiques : Production et consommation, agriculture, eau, santé et écotoxicologie, territoire.

Préalable(s): (1ECC813)

(09/2017)

1ECC830 Mission professionnelle I

Explorer les ouvertures de poste qui peuvent lui permettre d'exercer ses fonctions d'éco-conseiller. Négocier une convention de stage et des conditions de travail (incluant la rémunération) pour réaliser un stage d'au moins 600 heures. Analyser les caractéristiques d'une organisation. Réfléchir aux opportunités d'action dans un contexte professionnel.

Préparation à une entrevue. Analyse du contexte organisationnel. Méthodologie de stage.

(09/2017)

1ECC836 Mission professionnelle II

Créer la fonction d'éco-conseiller dans les diverses organisations d'insertion professionnelle en respectant une éthique commune à l'exercice de ce métier. Prendre conscience de ses propres valeurs et développer une auto-éthique propice à l'exercice cohérent du métier d'éco-conseiller. Mener une réflexion documentée sur le rôle d'agent de changement de l'éco-conseiller dans son organisation d'accueil. Cibler une problématique liée à la mission professionnelle, formuler une intuition de pratique, la documenter avec des notions théoriques et pratiques, établir une stratégie d'intervention cohérente avec l'approche en éco-conseil, analyser et discuter les résultats de l'action. Rédiger un rapport de mission professionnelle répondant aux critères d'une œuvre de synthèse.

Posture et réflexion praxéologiques. Analyse de l'intervention. Formalisation et maîtrise de la méthodologie de l'éco-conseil. Rédaction d'un rapport de mission professionnelle.

Préalable(s): (1ECC830)

(09/2017)

1ECC837 Approche psychosociale de la transition socio-écologique

Comprendre les fondements, les approches et les mécanismes de la transition socio-écologique. Démontrer la capacité d'appliquer l'approche d'intervention en éco-conseil dans une perspective de transition. Développer des aptitudes à l'animation de groupes et à la résolution de conflits dans des équipes multidisciplinaires, notamment dans un contexte de controverses socio-environnementales et dans des situations de non-acceptabilité sociale. Apprendre à reconnaître les présupposés éthiques des acteurs impliqués dans les processus de prise de décision. Prendre conscience de ses propres valeurs et développer une auto-éthique propice à l'exercice cohérent du métier d'éco-conseiller. Apprendre à se réguler de manière autonome dans les situations problématiques.

Théories de la transition socioécologique. Gestion de conflit, négociation et médiation. Processus participatif par le dialogue, éducation. Application de l'éco-conseil dans différents contextes. Règles de conduite de réunions et phénomènes de groupes.

(09/2017)

1ECC838 Thème ouvert en éco-conseil

Permettre de compléter la formation de base. Approfondir un domaine spécifique préalablement approuvé par le professeur en fonction du dossier de l'étudiant. Démontrer la capacité d'appliquer l'éco-conseil dans un domaine spécifique choisie par les étudiants.

Méthodologie de l'éco-conseil. Le thème et la portée sont définis par le professeur et l'étudiant.

(09/2017)

1ECC844 Lecture dirigée en éco-conseil

Approfondir un sujet sous la direction d'un professeur ou d'un professionnel en exercice. Développer la capacité à se documenter à partir d'une question d'ordre pratique, et à documenter la réponse à l'aide d’une méthodologie appropriée pour la recherche dans le domaine des sciences sociales, fondamentales ou appliquées. Démontrer la capacité d'appliquer l'approche en éco-conseil dans une problématique choisie par les étudiants.

Méthodologie de l'éco-conseil. Le thème et la portée sont définis par la professeure et l'étudiant.

(09/2017)

1ECC845 Approche transdisciplinaire en éco-conseil I

Connaitre et comprendre le monde à partir du paradigme de la complexité et agir avec la complexité. Présenter les éléments méthodologiques propres à l'approche de recherche et d'intervention en éco-conseil. Distinguer disciplinarité, multidisciplinarité, interdisciplinarité et transdisciplinarité et comprendre leur nécessité pour développer une pensée complexe et éclairer l'aide à la décision. Distinguer des informations de différentes natures (scientifiques, techniques, juridiques et normatives, économiques, éthiques, etc.). Développer une connaissance fonctionnelle du développement durable, du changement socio-écologique et des modèles d'application de ces concepts. Résoudre des problèmes avec une approche multiacteur, multidisciplinaire et multicritère. Intégrer et mettre en œuvre des apprentissages en groupes restreints ou individuellement.

Fondements, objectifs et particularités de l'approche d'intervention en éco-conseil. Multidisciplinarité, transdisciplinarité, paradigmes en sciences, confusions catégorielles. Développement durable : modèles, champ d'application, limites. Éthique. La pensée complexe. Praxéologie.

(09/2017)

1ECC846 Approche transdiscipinaire en éco-conseil II

Démontrer la capacité d'appliquer l'approche d'intervention en éco-conseil dans diverses situations. Apprendre à se réguler de manière autonome dans les situations problématiques. Mettre en évidence les liens entre développement, science, technologie, éthique, économie et écologie dans une perspective transdisciplinaire. Résoudre des problèmes avec une approche multiacteur, multidisciplinaire et multicritère. Agir avec la complexité. Intégrer et mettre en œuvre des apprentissages en groupes restreints ou individuellement. Initier une réflexion et des échanges sur la pratique professionnelle à partir des préoccupations des professionnels de l'environnement.

Raisonnements éthiques dans les différentes dimensions du développement durable. Agir dans la complexité. Méthodologie de l'intervention en éco-conseil, praxéologie.

Préalable(s): (1ECC845)

(09/2017)

1ECC847 Mentorat en éco-conseil

Démontrer la capacité d'appliquer l'éco-conseil dans une problématique choisie par les étudiants. Intégrer et mettre en œuvre des apprentissages en groupes restreints ou individuellement. Initier une réflexion et des échanges sur la pratique professionnelle.

Méthodologie de l'éco-conseil. Le thème et la portée sont définis par le professeur et l'étudiant.

(09/2017)

1ECC848 Gouvernance, droit et institutions pour la pratique de l'éco-conseil

Connaître les fondements du droit. Développer une compréhension de base des notions clés dans la discipline du droit et des sciences politiques afin d'appréhender les problématiques socio-écologique d'un point de vue législatif et politique. Connaître les niveaux et mécanismes de gouvernance à l'échelle internationale, nationale et régionale. Connaître les fondements du droit dans divers domaines liés aux problématiques socio-écologiques. Connaître le contexte législatif applicable au Québec et au Canada.

Droit international, national et provincial en matière de développement durable. Institutions et mécanismes de gouvernance du développement durable à l'échelle internationale, nationale et local. Dynamiques d'acteurs et ordres sociaux formels et informels. Rôle des acteurs et des institutions dans la transition socioécologique.

(09/2017)

1ECC850 Notions d'économie pour la pratique de l'éco-conseil

Connaître les fondements de l'économie. Développer une compréhension de base des notions clés dans la discipline de l'économie politique afin d'appréhender les problématiques socio-écologique à partir des sciences économiques. Comprendre les impacts des problématiques socio-écologiques sur l'économie.

Micro économie et macro économie en lien avec le développement durable. L'OMC, le FMI, la banque mondiale, la bourse : fonctionnement et liens avec le développement durable. Les traités de libre échange internationaux et leurs implications socio-environnementales. Les conceptions économiques du développement durable dans les conventions internationales et les pratiques des entreprises. Notions d'économie de proximité, d'économie verte, d'économie circulaire, d'économie collaborative, d'économie sociale, d'écologie industrielle.

(09/2017)

1ECC854 L'éco-conseil dans les organisations

Distinguer différents types d'organisation. Comprendre la psychosociologie des organisations. Connaître les politiques, les stratégies, les plans d'action, les outils, les outils d'analyse, les outils normatifs et les outils règlementaires visant à encadrer l'application du changement socio-écologique dans les organisations. Connaître les outils applicables à une démarche d'implantation du développement durable dans une perspective d'amélioration continue. Savoir concevoir et analyser une démarche organisationnelle de développement durable.

Psychosociologie des organisations. Gestion organisationnelle du développement durable. Démarche de développement durable : politiques, bilans, stratégies, plan d'action, rapports de développement durable. Indicateurs et systèmes d'indicateurs. Aspects législatifs, normes et programmes volontaires.

(09/2017)

1ECC855 Communication et dialogue

Maitriser les règles de la communication orale et écrite devant un public, en groupe et individuellement. Distinguer argumentation, débat et dialogue. Apprendre les bases de l'éthique du dialogue.

Comprendre les diverses représentations en interaction dans les controverses socio-environnementales. Aborder les problèmes en privilégiant une approche multiacteurs. Développer des aptitudes à l'accompagnement de groupes et à la résolution de conflits dans des équipes multidisciplinaires, notamment dans un contexte de controverses socio-environnementales et dans des situations de non-acceptabilité sociale.

Règles de la communication orale et écrite. Éthique et dialogue. Dialogue éthique. Règles de conduite de réunions. Relations avec les médias. Informer, sensibiliser, conscientiser, mobiliser. Communiquer, écouter, changer les mentalités, autorégulation, communication interculturelle.

(09/2017)

1ECC856 Outils de l'éco-conseil I

Connaître les outils qui permettent d'agir en cohérence avec l'approche éco-conseil. Comprendre la portée des différents outils de l'éco-conseil. Concevoir et appliquer une méthodologie d'analyse de développement durable.

Typologie des outils du développement durable. Analyse forces-faiblesses-opportunités-contraintes. Outils d'analyse de développement durable. Évaluations environnementales. Typologie des représentations du développement durable.

(09/2017)

1ECC857 Outils de l'éco-conseil II

Connaître des outils complémentaires qui permettent d'agir en cohérence avec l'approche éco-conseil. Comprendre la portée des différents outils. Concevoir et appliquer une méthodologie d'analyse de développement durable. Mobiliser les outils nécessaires à la transition socio-écologique dans des contextes spécifiques.

Analyse de cycle de vie. Outils d'aide à la décision multicritère. Outils de gestion des risques.

Préalable(s): (1ECC856)

(09/2017)

1ECC861 Notions d'écologie pour la pratique de l'éco-conseil

Connaître les fondements de l'écologie. Développer une compréhension de base des notions clés dans la discipline de l'écologie afin d'appréhender les problématiques socio-écologique à partir des sciences fondamentales. Comprendre l'évolution de la notion d'environnement dans l'histoire. Comprendre les impacts des problématiques socio-écologiques sur les composantes du milieu naturel physique (eau, air, sol) et biologiques.

Écosystèmes, flux d'énergie et de matière, cycles biogéochimiques, conditions abiotiques, évolution, population et diversité, interactions, services écologiques. Organisations environnementales et conventions internationales sur l'environnement.

(09/2017)

1ECC862 L'humain et la nature

Connaître les fondements de la sociologie et de l'anthropologie. Développer une analyse critique du changement socio-écologique et pour comprendre la diversité culturelle des relations entre les humains et la nature. Développer une compréhension de base des notions clés dans la discipline de la sociologie et de l'anthropologie afin d'appréhender les problématiques socio-écologique à partir des sciences sociales. Comprendre les impacts des problématiques socio-écologiques sur les humains et l'organisation de la société.

Humanité. Territoire. Relation nature-culture.

(09/2017)

1ECC863 Évènement en éco-conseil

Concevoir un événement d'importance portant sur le changement socio-écologique et le développement durable. Préparer, organiser et tenir un colloque ou une réunion publique d'une journée. Préparer, organiser et tenir une série d'activités de sensibilisation.

Gestion de projet appliquée à l'organisation d'un évènement UQAC.

(09/2017)

1ECC864 Projet en éco-conseil

Démontrer la capacité d'appliquer l'approche d'intervention en éco-conseil dans un contexte réel. Mobiliser des réseaux de collaboration, dans une approche multidisciplinaire. Mobiliser les outils nécessaires à la transition socio-écologique dans la planification, la mise en œuvre et l'évaluation de projets de développement ou d'économie verte.

Gestion de projet appliquée au projet d'un commanditaire réel. Outils de l'éco-conseil.

(09/2017)