3669

Doctorat en sciences de l'environnement

Responsable : Pascal Sirois
Regroupement de programmes : Programmes d'études de cycles supérieurs en Ressources renouvelables, Environnement et Biologie
Secrétariat : (418) 545-5011, poste 5085
ADRESSE ÉLECTRONIQUE :spcs_ressources-renouvelables@uqac.ca
Grade : Philosophiae doctor

Voir les textes des mémoires et thèses en ressources renouvelables, environnement et biologie.

Objectifs

Ce programme, de type scientifique, vise au développement et à l'intégration des connaissances dans cinq champs multidisciplinaires de spécialisation en sciences de l'environnement, regroupés sous le thème intégrateur de l'analyse de la dynamique des relations environnementales. Il vise également à la formation de chercheurs de haut calibre, spécialistes d'une discipline des sciences de l'environnement, aptes à formuler une problématique de recherche, à établir une stratégie d'étude et à réaliser avec autonomie une recherche originale, répondant à des critères d'excellence, dans le cadre d'un programme de recherche s'inscrivant dans l'un ou l'autre des cinq champs suivants:

  1. Cycle et qualité de l'eau;
  2. Toxicologie de l'environnement et sciences appliquées au milieu de travail;
  3. Méthodologie de l'environnement;
  4. Biotechnologies environnementales;
  5. Écologie fondamentale et appliquée.

De plus, ce programme a pour objectif de former des scientifiques capables de dépasser les frontières disciplinaires, en établissant des interfaces avec d'autres disciplines des sciences de l'environnement, et conscients des interdépendances dynamiques en environnement. Pour faciliter l'atteinte de cet objectif, l'étudiant sera placé dans un cadre multidisciplinaire s'appuyant sur les ressources de cinq départements (chimie, géographie, mathématiques, sciences biologiques et sciences de la Terre), du GEOTOP (Centre de recherche en géochimie isotopique et géochronologie), du TOXEN (Centre de toxicologie de l'environnement), du CINBIOSE (Centre d'étude des interactions biologiques entre la santé et l'environnement) et du GREF (Laboratoire de recherche en écologie forestière).

Conditions d'admission

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise, ou l'équivalent, en chimie, sciences biologiques, sciences de l'atmosphère, géographie physique, sciences de la Terre et mathématiques appliquées, ou dans une autre discipline pertinente au champ d'études, obtenue avec une moyenne d'au moins 3,2/4,3 ou l'équivalent. Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2 mais supérieure à 2,8/4,3 sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission.

ou

Être titulaire d'un grade de bachelier et posséder les connaissances requises, une formation et une expérience appropriées.

Le candidat doit démontrer qu'il possède une connaissance suffisante de l'anglais.

Il devra aussi, au moment du dépôt de sa demande d'admission, avoir reçu l'acceptation de principe d'un directeur de thèse et produire un projet préliminaire de thèse. Ce projet permettra d'évaluer les possibilités d'encadrement du candidat et de juger de la compatibilité de ses intérêts de recherche avec les orientations du programme.

Méthodes et critères de sélection

Examen du dossier scolaire, des lettres de recommandation (au moins trois doivent provenir de professeurs ou de chercheurs ayant une expérience de recherche pertinente reconnue) et une fiche d'informations remplie par le candidat et son directeur de recherche et comportant:

Entrevue des candidats (sauf empêchement majeur justifié). Le tout dans le but d'évaluer :

Le candidat doit posséder une connaissance suffisante du français.

Contingentement

Ce programme n'est pas contingenté.

Règles administratives

Ce programme est ouvert aux admissions aux trimestres d'automne, d'hiver et d'été.

Durée du programme et régime d'études.

Temps complet: 4 ans;

Temps partiel: 6 ans.

Ce programme est offert en association avec l'UQAM, l'UQAR, l'UQAT et l'UQTR. Il est offert conjointement par les Départements des sciences de la Terre, de chimie, de géographie et de biologie. Il est rattaché à l'Institut des sciences de l'environnement.

Entente de collaboration UQAM-UQTR

Il existe une entente de collaboration entre l'UQAM et l'UQTR concernant la direction de recherche de ce programme.

Règlement pédagogique particulier

Tout étudiant dont la langue maternelle est autre que le français qui éprouve des difficultés ou qui a une faiblesse en français peut, après avoir avisé la direction de programme, s'inscrire au cours 7FRA419 Français global et actes de paroles II. Ce cours sera hors programme.

Note :

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Laboratoire

Les étudiants du programme bénéficient du service analytique, d'un laboratoire équipé en spectrométrie, absorption atomique, chromatographie et analyse de carbone.

Structure du programme

Ce programme comporte quatre-vingt-dix (90) crédits.

Plan de formation

Les candidats pouvant démontrer qu'ils ont obtenu un taux de succès exceptionnel dans leur discipline lors de leur baccalauréat et de leur maîtrise, en ayant maintenu une moyenne cumulative d'au moins 4,0 ou en ayant publié au moins un article dans un périodique à jury de lecture à partir de leurs travaux, ont à effectuer :

Une scolarité de base de deux cours répartis comme suit (9 crédits):

Le cours de tronc commun suivant (6 crédits)

ENV9501 Dynamique des systèmes environnementaux 6.0 cr.

Un cours multidisciplinaire choisi parmi les suivants (3 crédits)

ENV7100 Droit de l'environnement
ENV7110 Évaluation des impacts environnementaux
ENV7230 Géopolitique mondiale et environnement
ENV8999 Traceurs isotopiques en environnement
ENV9550 Lectures dirigées en sciences de l'environnement
ENV9560 Sujet de pointe en sciences de l'environnement
PHI9400 Épistémologie et sciences de l'environnement

Ou d'autres cours multidisciplinaires relatifs aux sciences de l'environnement avec l'accord du sous-comité d'admission et d'évaluation.

Les candidats «exceptionnels» bénéficieront d'une équivalence de cours disciplinaire (3 crédits).

Les autres candidats, ainsi que les étudiants réalisant leurs recherches doctorales dans un champ de spécialisation différent de celui dans lequel ils ont travaillé lors du baccalauréat et de la maîtrise, auront à effectuer, en plus de cette scolarité de base, et sur recommandation du sous-comité d'admission et d'évaluation, après consultation auprès de leur directeur :

Un cours disciplinaire en appoint, parmi les cours de maîtrise et de doctorat disciplinaires offerts par les cinq départements participant au programme (3 crédits)

Remarque : Le candidat voudra bien prendre note que les activités au choix dans ce programme et énumérées ci-dessus ne peuvent être offertes à chacune des sessions (automne, hiver ou été). Par conséquent, elles sont réparties sur plusieurs sessions et sont donc offertes en alternance d'une session, voire d'une année à l'autre.

Les quatre cours suivants (18 crédits)

ENV9101 Séminaire interdisciplinaire en environnement 1
ENV9200 Séminaire interdisciplinaire en environnement II
ENV9301 Projet de thèse
ENV9402 Synthèse environnementale 9.0 cr.

Note: Le cours ENV9300 est évalué selon la notation succès/échec.

Thèse (60 crédits)

1THESE Thèse

La thèse devra être réalisée sous la direction d'un professeur habileté et dans le cadre d'un programme de recherche relevant des sciences de l'environnement. Les champs de recherche à l'UQAC sont les suivants:

DESCRIPTION DES COURS

1THESE Thèse

(10/2017)

ENV7100 Droit de l'environnement

Ce cours vise deux objectifs complémentaires : la connaissance critique du cadre social de la judiciarisation de l'environnement et l'analyse des conventions, lois et règlements spécifiques à différents domaines de l'environnement. Problèmes environnementaux et droit : statuts, approches et méthodes. Instruments juridiques et environnement. Approche écosystémique et droit : chevauchements des compétences législatives, doubles emplois et vides juridiques. Principes et moyens juridiques de contrôle de la pollution et de conservation de la biodiversité. Étude et analyse des conventions internationales, des lois fédérales et québécoises et des règlements propres à certains domaines des sciences de l'environnement.

(10/2017)

ENV7110 Évaluation des impacts environnementaux

Ce cours vise à familiariser l'étudiant avec la démarche et les méthodes utilisées pour organiser, réaliser et analyser une évaluation des impacts sur l'environnement (ÉIE) d'un projet, d'un programme ou d'une politique. Rôle et place de l'ÉIE dans les processus de planification et dans le cycle d'un projet. Étapes et éléments constitutifs de la démarche : planification, identification des impacts, évaluation des impacts, rapport d'ÉIE, suivi environnemental. Étude des techniques d'évaluation des impacts attendus; leurs avantages et leurs limites. Procédures fédérale et provinciale d'acceptation d'un projet. L'ÉIE dans un contexte international, particulièrement dans le cas des pays en voie de développement. Application des différents concepts à des exemples concrets et d'actualité tirés de la réalité nord américaine et internationale.

(10/2017)

ENV7230 Géopolitique mondiale et environnement

Ce cours vise à permettre une meilleure compréhension de la dimension géopolitique des enjeux environnementaux dans un contexte de mondialisation. Évolution des politiques et des programmes économiques et environnementaux et revue des institutions internationales qui les supportent. Secteurs d'influence, nature des pouvoirs d'intervention. Appropriation des ressources et démocratie. Commerce international et gestion de l'environnement. Études de cas.

(10/2017)

ENV8999 Traceurs isotopiques en environnement

Introduction à l'utilisation des traceurs isotopiques naturels en hydrologie, en biogéochimie et en environnement. Mécanismes et mesure des fractionnements des isotopes légers et des isotopes lourds. Traceurs isotopiques naturels du cycle de l'eau. Fractionnement des isotopes légers au cours des processus biochimiques. Marquage isotopique de la biomasse, productivité et paléoproductivité organiques, le cycle du carbone. Traçage isotopique naturel des contaminants. Applications à l'étude des eaux de surface et souterraines : déséquilibres de la famille de l'uranium 238, teneurs en isotopes stables «datation» des eaux souterraines par les isotopes cosmogéniques (3H, 14C, 36CL). Applications en paléoclimatologie : milieux continentaux, de transition et marins. Techniques d'analyse par spectrométrie de masse (source gazeuse, ionisation thermique, accélérateur) et par spectrométrie d'émission (a ,b , g). Manipulation sécuritaire de radioisotopes.

(10/2017)

ENV9101 Séminaire interdisciplinaire en environnement 1

Assurer une réflexion interdisciplinaire par la comparaison des approches de recherche disciplinaires ainsi que des méthodologies et modèles sous-jacents. Contribuer à une meilleure intégration des problématiques de recherche rattachées aux différents champs de spécialisation du programme. Exposé par les professeurs participant au programme, ou par des conférenciers invités, de travaux réalisés dans des programmes de recherche rattachés aux différents champs de spécialisation du doctorat. Exposés et discussions des travaux de recherche des étudiants dans une perspective interdisciplinaire.

(10/2017)

ENV9200 Séminaire interdisciplinaire en environnement II

Assurer une réflexion interdisciplinaire par la comparaison des approches de recherche disciplinaires ainsi que des méthodologies et modèles sous-jacents. Contribuer à une meilleure intégration des problématiques de recherche rattachées aux différents champs de spécialisation du programme. Exposé par les professeurs participant au programme, ou par des conférenciers invités, de travaux réalisés dans des programmes de recherche rattachés aux différents champs de spécialisation du doctorat. Exposés et discussions des travaux de recherche des étudiants ou des thèses elles-mêmes.

(10/2017)

ENV9301 Projet de thèse

(10/2017)

ENV9402 Synthèse environnementale

Développer les capacités de mener à bien une démarche interdisciplinaire en intégrant les connaissances de plusieurs disciplines dans une perspective renouvelée et cohérente.

Dans le cadre de ce cours, l'étudiant approfondit un thème qui ne fait pas directement partie de son sujet de thèse mais qui peut lui être complémentaire. Ce travail de synthèse donne lieu à un rapport écrit qui sera soutenu devant un jury qui doit s'assurer des capacités de l'étudiant à mener une synthèse environnementale.

(10/2017)

ENV9501 Dynamique des systèmes environnementaux

Comparaison de la terminologie et des concepts reliés aux systèmes dans les différentes disciplines des sciences de l'environnement. Étude de concepts holistiques de la dynamique des systèmes environnementaux : flux d'information, d'énergie et de matière, phénomène de rétroaction. Introduction aux progiciels de prévision et de simulation de systèmes dynamiques en environnement. Mise en équations et simulation de systèmes dynamiques en environnement. Processus stochastiques, problèmes d'identification et d'estimation de paramètres.

(10/2017)

ENV9550 Lectures dirigées en sciences de l'environnement

Activité individuelle s'étendant sur une session. Chaque candidat choisit, en collaboration avec son comité de conseillers, un thème de lecture pertinent à sa démarche, dans une approche interdisciplinaire. Ces lectures visent à mettre l'étudiant en contact avec les principaux courants et applications dans un champ de recherche qui l'intéresse, tout en l'exposant à des concepts plus généraux tels la contribution de ce champ aux sciences de l'environnement ainsi que les interfaces avec d'autres champs de recherche en environnement. La liste des lectures et les modalités de suivi du programme de lecture sont établies par un ou plusieurs professeurs acceptant l'encadrement.

(10/2017)

ENV9560 Sujet de pointe en sciences de l'environnement

Ce cours vise, par une approche interdisciplinaire, à mettre l'étudiant en contact avec les développements récents en recherche fondamentale et appliquée en sciences de l'environnement. Ces sujets de pointe sont présentés par des professeurs, des conférenciers invités et des étudiants. Chaque présentation est axée sur quelques publications traitant de sujets choisis en sciences de l'environnement, de portée disciplinaire ou multidisciplinaire. Ces publications sont lues à l'avance par l'ensemble du groupe-cours de façon à faciliter la discussion qui suit chaque présentation.

(10/2017)

PHI9400 Épistémologie et sciences de l'environnement

Étude des principaux problèmes et des théories contemporaines en épistémologie générale. Recherche sur les relations de la science avec son historicité, avec les conditions sociales de son existence et avec des positions éthiques. Analyse comparative de la méthodologie et des fondements des sciences naturelles et des sciences humaines.

Approfondissement des problèmes épistémologiques liés à la constitution d'une science interdisciplinaire et recherche sur les conditions d'une pratique scientifique de l'interdisciplinarité. Élaboration des problèmes épistémologiques spécifiques à une science de l'environnement et analyse des différents modèles théoriques propices à la construction et à la validation d'une telle science.

(10/2017)