3770

Doctorat en développement régional

Responsable : Martin Simard
Regroupement de programmes : Programmes d'études de cycles supérieurs en développement régional
Secrétariat : (418) 545-5011, poste 2255
ADRESSE ÉLECTRONIQUE :spcs_developpement-regional@uqac.ca
Grade : Philosophiae doctor

Voir les textes des mémoires et thèses en développement régional.

Présentation du programme

Le Doctorat en développement régional est né de la collaboration de chercheurs de l'Université du Québec à Rimouski et de l'Université du Québec à Chicoutimi. Les activités du programme s'articulent autour de trois axes qui rejoignent les préoccupations du corps professoral des deux institutions. Ces axes sont: 1) les dynamiques sociohistoriques de structuration et de déstructuration des espaces régionaux, 2) les mouvements sociaux et les régionalismes et 3) les processus de mise en valeur des ressources et de l'environnement. Le programme met l'accent sur l'interdisciplinarité à toutes les étapes de la formation: dans les cours et séminaires, dans l'examen de doctorat et la définition du projet de thèse, dans l'encadrement des étudiants et, enfin, dans la réalisation des thèses.

Objectifs scientifiques

Objectifs pédagogiques

Objectifs socioéconomiques

Conditions d'admission

Être titulaire du grade de maîtrise, ou l'équivalent, en développement régional, en études régionales, dans l'une ou l'autre des sciences humaines (anthropologie, démographie, économie, géographie, histoire, psychologie, science politique, sociologie, travail social), en sciences de l'urbain (études urbaines, aménagement, urbanisme) ou en gestion, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2/4,3 ou l'équivalent.

Avoir une connaissance adéquate de la langue française (parlée et écrite) et pouvoir lire l'anglais.

Présenter, avec sa demande d'admission, un exposé d'environ 2 500 mots définissant ses orientations de recherche et l'identification du domaine de recherche dans lequel sa thèse de doctorat sera réalisée.

Les candidats qui détiennent le grade de bachelier devront d'abord s'inscrire à la Maîtrise en études régionales (UQAC) ou à la Maîtrise en développement régional (UQAR) selon les conditions d'admission existant dans ces programmes. Une fois la scolarité de maîtrise complétée et à la condition d'avoir obtenu un rendement excellent correspondant à une moyenne cumulative d'au moins 3,6/4,3, ou l'équivalent, ces personnes pourront être admises directement au doctorat sans avoir à se soumettre à l'exigence du mémoire de maîtrise.

Le comité de programme évaluera la pertinence d'admettre un candidat qui détient le grade de bachelier et qui a complété sa scolarité de Maîtrise en développement régional (UQAR) en études régionales (UQAC) à partir principalement:

  1. du dossier universitaire de l'étudiant;
  2. des lettres de recommandation de ses professeurs qui doivent attester de façon claire la capacité de l'étudiant à s'engager dans la réalisation d'une thèse;
  3. de l'étude de l'exposé de recherche inclus au dossier de sa demande d'admission;
  4. des informations obtenues lors de l'entrevue réalisée auprès du candidat.

Avant d'être admis au programme, le candidat peut être appelé à compléter sa formation par une propédeutique ou par des cours d'appoint. La propédeutique prend la forme d'une année ou d'une session de scolarité à l'intérieur du programme de Maîtrise en développement régional (UQAR) ou du programme de Maîtrise en études et interventions régionales (UQAC). La propédeutique ne peut normalement dépasser dix-huit (18) crédits. Un candidat dont la formation présente de légères déficiences, peut se voir imposer un maximum de neuf (9) crédits en cours d'appoint. Les cours d'appoint sont normalement réalisés avant la première inscription et doivent être réussis au plus tard douze mois après l'inscription initiale au programme. Ces cours sont choisis, le cas échéant, à l'intérieur des banques d'activités des Maîtrises en développement régional (UQAR) et en études et interventions régionales (UQAC).

Contingentement

Ce programme n'est pas contingenté.

Règles administratives

Ce programme est ouvert aux admissions au trimestre d'automne.

Ce programme est offert conjointement avec l'Université du Québec à Rimouski.

Règlement pédagogique particulier

Tout étudiant dont la langue maternelle est autre que le français qui éprouve des difficultés ou qui a une faiblesse en français peut, après avoir avisé la direction de programme, s'inscrire au cours 7FRA419 Français global et actes de paroles II. Ce cours sera hors programme.

Le marché du travail

Les diplômés pourront trouver du travail :

  1. dans des organismes voués à la recherche et à l'enseignement (centres spécialisés, collèges, universités);
  2. dans des organismes privés d'intervention et de consultation;
  3. dans des organismes gouvernementaux et internationaux préoccupés de développement territorial.

Sous l'influence de facteurs comme la restructuration économique et le renforcement des sentiments identitaires, on constate, au Québec comme à l'étranger, une recrudescence d'intérêt pour les problématiques d'ordre régional. Les personnes détenant un diplôme de Doctorat en développement régional ont la capacité d'occuper des fonctions de haut niveau nécessitées par l'expansion de l'enseignement, de la recherche, de la consultation, de l'intervention ou de l'administration publique concernant toutes les questions relatives au développement des régions.

Note :

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Structure du programme

Le programme comporte quatre-vingt-dix (90) crédits répartis de la façon suivante:

La scolarité est réalisée en deux trimestres consécutifs (hiver et automne).

Plan de formation

Cours obligatoires

Les cinq cours suivants (15 crédits)

DDR9001 Évolution des doctrines et des théories scientifiques en développement régional
DDR9002 Problèmes actuels de développement régional
DDR9003 Les méthodes de recherche en développement régional
DDR9004 Séminaire thématique
DDR9005 Séminaire de spécialisation

La scolarité est réalisée en deux trimestres consécutifs (hiver et automne)

Activité de synthèse (6 crédits)

DDR9006 Examen de synthèse 6.0 cr.

L'examen doctoral(DDR9006) prend place dès que possible après la fin de la scolarité, normalement lors du troisième trimestre (été). Il doit avoir été réussi avant que le candidat soit autorisé à s'engager dans sa recherche de thèse.

La recherche (69 crédits)

4THESE Thèse
DDR9007 Projet de thèse 6.0 cr.

DESCRIPTION DES COURS

4THESE Thèse

(10/2017)

DDR9001 Évolution des doctrines et des théories scientifiques en développement régional

Situer le développement régional et les principales analyses qui en sont faites dans le cadre de l'évolution générale des théories du développement régional.

Analyse approfondie et critique des principales théories explicatives du développement et du sous-développement régional. L'évolution, au sein des différentes sciences humaines, du sous-développement régional. L'évolution, au sein des différentes sciences humaines, des concepts et des avenues méthodologiques, tant qualitatives que quantitatives, portant sur l'espace et le territoire, et concernant plus particulièrement les trois thématiques suivantes : a) impact des changements dans les structures économiques et politiques sur l'évolution des espaces régionaux; b) ressorts et manifestations de l'action collective régionale; c) enjeux sociaux et environnementaux contemporains liés à l'exploitation des ressources et au développement durable. Liens entre les grands paradigmes existant dans les sciences humaines.

(10/2017)

DDR9002 Problèmes actuels de développement régional

Situer la problématique du développement régional dans son contexte politique, économique, social, culturel et environnemental. Dégager des points de vue innovateurs face aux problèmes de développement local et régional.

Examen des phénomènes d'inégalité de développement dans l'espace et des disparités régionales. Analyse des approches et expériences innovatrices en matière de développement local et régional. Au plan des dynamiques économiques et politiques, étude de facteurs tels que la place des changements technologiques, l'émergence de milieux innovateurs et de nouveaux types d'entreprise, la redéfinition du rôle de l'État et des collectivités territoriales. Au plan des conduites collectives, examen de réalités sociales et culturelles telles que les identités liées aux territoires, les mouvements régionaux, les régionalismes ainsi que les concertations et mobilisations qui prennent racine dans les régions et infléchissent leur développement. Au plan de la mise en valeur des ressources, prise en compte d'éléments comme les conditions de reconstitution des ressources, la rentabilisation des potentiels du milieu, la considération de filières encore inexploitées de valorisation, les revendications des populations locales concernant l'usage qui est fait des ressources présentes dans leur milieu. Les nouvelles conceptions du développement : le développement par le bas, le développement durable.

(10/2017)

DDR9003 Les méthodes de recherche en développement régional

Faire ressortir la nature, les perspectives et les limites des différentes approches et méthodes utilisées en recherche dans les sciences humaines du développement régional.

Éclairages multipes provenant d'apports disciplinaires différents et divers paradigmes scientifiques. Examen de techniques qualitatives et quantitatives utilisées dans l'analyse régionale. Modélisation économique et développement régional. Les méthodes d'évaluation d'impacts économiques et sociaux. Les procédures d'évaluation environnementale. Choix des paramètres dans la cueillette des données et conditions de validité des analyses aussi bien statistiques que qualitatives. Indicateurs socio-économiques et séries temporelles. Les problèmes de découpage inhérents à la spatialisation des données. Appréciation critique des possibilités et des insuffisances des méthodes disponibles. Les conditions d'exercice de l'objectivité dans les sciences humaines du développement régional. La recherche fondamentale, la recherche appliquée, la recherche-action et l'étude de cas comme stratégies de recherche. Analyse de cas : présentation de recherches dans le domaine du développement local et régional.

(10/2017)

DDR9004 Séminaire thématique

Explorer un aspect constitutif du développement régional.
Le contenu du séminaire varie chaque année en fonction des intérêts de recherche des professeures et professeurs ainsi que des étudiantes et étudiants. Les thématiques de recherche sont déterminées par les professeures et professeurs. Les aspects aussi bien théoriques que méthodologiques des sujets retenus servent à structurer annuellement le contenu du séminaire. Une attention particulière est accordée au caractère opérationnalisable des concepts étudiés, c'est-à-dire à l'étude des possibilités concrètes d'application sur le terrain des méthodes et techniques d'analyse appropriées, tant qualitatives que quantitatives. Un programme de lectures choisies est bâti parmi les dernières et plus importantes contributions des experts dans les domaines concernés. Chaque sujet se rattache principalement à l'un des trois axes du programme, mais fait appel, le cas échéant, à des contributions relevant des deux autres axes. En cas de coenseignement, la composition de l'équipe professorale doit éviter de mettre ensemble des professeures et professeurs rattachés au même axe.

(10/2017)

DDR9005 Séminaire de spécialisation

(10/2017)

DDR9006 Examen de synthèse

Consolider les connaissances théoriques et méthodologiques de l'étudiant.

L'étudiant doit produire un essai traitant des principales approches théoriques et méthodologiques en usage dans les sciences humaines du développement régional.

L'étudiant doit démontrer une compréhension interdisciplinaire des problèmes. L'examen, en trois parties, porte sur des thèmes reliés à chacun des axes du programme.

Les personnes qui assument la direction ou la codirection de la thèse déterminent le choix des thèmes. Chacune des trois parties de l'essai fait l'objet d'une soutenance devant un comité désigné par le comité conjoint de programme.

(10/2017)

DDR9007 Projet de thèse

Vérifier la capacité de l'étudiant à entreprendre les diverses étapes menant à la production de sa thèse.

Le projet de thèse est un document écrit qui explicite le sujet, la problématique, les hypothèses, le cadre opératoire, les sources documentaires et l'échéancier de réalisation. L'étudiant devra insister sur la pertinence du sujet d'étude et de ses objectifs par rapport à la problématique du développement régional. Le projet fait l'objet d'une soutenance devant un comité désigné par le comité conjoint de programme. La réussite de cette activité est un préalable à l'acceptation officielle du sujet de thèse par le comité conjoint de programme.

(10/2017)