7620

Baccalauréat en science politique

Responsable : François Guérard
Regroupement de programmes : Module des sciences humaines
Secrétariat : (418) 545-5011, poste 5330
ADRESSE ÉLECTRONIQUE :sm_sc-humaines@uqac.ca
Grade : Bachelier ès arts

Contexte de formation

Voir le site Web promotionnel

Présentation du programme

Le baccalauréat spécialisé en science politique vise à développer chez l'étudiant la capacité de comprendre, d'analyser et de critiquer ce qui concerne l'organisation publique des rapports de pouvoir dans les sociétés. À l'époque de la mondialisation et de régimes globaux de gouvernance, de la diversité et du pluralisme, de l'intégration continentale, et d'une interdépendance accrue qui s'accompagne d'un accroissement des inégalités, la science politique demeure une discipline clé pour comprendre et influencer le devenir des sociétés humaines. Elle a pour champs d'études tant les relations internationales, la diplomatie, et les régimes politiques que l'étude des phénomènes politiques dans différentes régions du monde, l'analyse des idées politiques, et les normes et principes qui justifient l'organisation des rapports publics de pouvoir. Le programme met à contribution l'observation, l'analyse, la systématisation et la justification afin de permettre aux étudiants d'être capables d'accéder à une compréhension et une analyse fines des rapports propres au politique.

L'UQAC est la seule constituante du réseau UQ qui offre un programme de science politique en région.

Objectifs

La science politique vise l'étude systématique de l'organisation et de l'exercice des rapports publics de pouvoir dans les sociétés organisées, afin d'en dégager les principes généraux et une explication cohérente et intelligible. Le baccalauréat vise à donner la formation nécessaire à la compréhension et à l'analyse des forces, mécanismes, institutions, et principes impliqués dans les orientations collectives globales des sociétés. Il favorise l'acquisition des connaissances fondamentales de la science politique (concepts, théories, méthodes, acteurs, normes et institutions). L'accent est mis sur l'analyse critique, les modes d'explication et de théorisation, la capacité de synthèse, la clarté et la cohérence de l'expression orale et écrite, ainsi que sur la capacité d'appliquer les connaissances et habiletés acquises à des situations pratiques et des enjeux contemporains.

Conditions d'admission

Base Études collégiales (DEC)

Être titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) ou l'équivalent;

ou

Base Préparation suffisante

Posséder des connaissances de niveau collégial ou l'équivalent pour poursuivre des études universitaires. À cet effet, présenter un dossier contenant les relevés de notes des études secondaires et postsecondaires s'il y a lieu, une lettre d'intérêt ainsi qu'une justification de l'expérience acquise et de sa pertinence (expériences de vie, expériences de travail, bénévolat, etc.). Le dossier peut également contenir une ou des lettres de recommandation ou tout autre document en mesure d'appuyer la demande d'admission. Lorsque requis, le candidat pourra être tenu de passer une entrevue;

ou

Base Études universitaires

Avoir réussi quinze crédits de niveau universitaire avec une moyenne cumulative d'au moins 2,3/4,3.

Contingentement

Ce programme n'est pas contingenté.

Règles relatives au français

Les modalités et les règles qui régissent l'attestation de la maîtrise du français telles que résumées ci-dessous, sont définies dans la Procédure (034) et la Politique (209).

Maîtrise du français

Les personnes postulant pour le grade de bachelier doivent faire la preuve qu'elles possèdent une maîtrise suffisante du français. La réussite à l'épreuve ou au test administré par le ministère de l'Éducation du Québec aux finissants de collège, constitue la preuve d'une telle maîtrise. Lorsque les circonstances l'exigent, l'établissement peut utiliser un test équivalent quant au contenu et aux standards de correction.

Règlement relatif à la qualité du français chez les étudiants dont la langue maternelle est autre que le français

Tout étudiant admis, dont la langue maternelle est autre que le français, est tenu de se soumettre au test identifié par l'UQAC pour évaluer ses compétences en français. L'étudiant doit atteindre le résultat exigé avant d'entreprendre son programme d'études.

Règles administratives

L'admission des étudiants se fait aux trimestres d'automne, d'hiver et d'été.

Il est généralement offert à temps complet et à temps partiel.

Reconnaissance des acquis

En vertu de l'article 87 du Règlement des études de premier cycle de l'UQ, les études collégiales techniques peuvent conduire à des reconnaissances d'acquis pour certains cours. Pour en savoir plus.

Le candidat qui désire obtenir une reconnaissance de ses acquis sur la base de sa formation antérieure ou de son expérience professionnelle doit faire une demande au Bureau du registraire à la suite de la confirmation de son admission. Formulaire

Perspectives d'études de cycles supérieurs

Le baccalauréat spécialisé offre la possibilité d'accéder à des études de cycles supérieurs dans la discipline.

Structure du programme

Ce programmes comprend quatre-vingt-dix (90) crédits répartis comme suit:

Plan de formation

COURS OBLIGATOIRES

Les douze cours suivants (trente-six crédits)

4GEO328 Géopolitique contemporaine
4PLU200 Introduction à la recherche et aux méthodes de travail en sciences humaines
4POL110 Politiques publiques
4POL113 Fondements de la science politique
4POL115 Sociologie politique
4POL126 Introduction aux relations internationales
4POL132 Introduction à la pensée politique
4POL140 Éléments d'économie politique
4POL144 Évolution sociopolitique du Québec
4POL163 Séminaire de troisième année en science politique
4POL174 Le fédéralisme canadien
4POL300 Problèmes politiques contemporains

COURS OPTIONNELS

Onze ou douze cours parmi les suivants (trente-trois ou trente-six crédits)

4GEO441 L'Afrique contemporaine
4HIS566 Introduction à l'histoire de l'Asie contemporaine
4PHI118 Philosophie politique contemporaine
4POL104 Étude comparée des régimes fédératifs
4POL203 Droit international public
4POL208 Institutions internationales et diplomatie contemporaine
4POL214 Analyse des systèmes internationaux
4POL216 L'Amérique latine
4POL220 Nations et nationalismes
4POL223 Analyse marxiste
4POL230 Système politique des États-Unis
4POL237 Économie politique des relations internationales
4POL242 L'URSS et la Russie postsoviétique
4POL248 Théories démocratiques
4POL308 Forces politiques
4POL312 Analyse des idéologies politiques XIXe-XXIe siècles
4POL315 Fascisme, idéologies autoritaires et dictatures
4POL330 Thèmes spéciaux en analyse politique
4POL380 Projet en science politique

Deux cours de langue seconde ou étrangère (six crédits)

Quatre ou cinq cours d'enrichissement à choisir parmi les cours des programmes de géographie, de sociologie-anthropologie, de coopération internationale ou d'histoire (douze ou quinze crédits)

DESCRIPTION DES COURS

4GEO328 Géopolitique contemporaine

Amener à la compréhension de la dimension géographique des phénomènes politiques, en particulier dans le champ des relations internationales. Sensibiliser à la nouvelle territorialité des rapports sociaux, économiques et politiques ainsi qu'aux dynamiques de pouvoir qui en résultent à l'ère de la mondialisation.

La territorialité des formations sociales à travers l'histoire. Pouvoir politique et contrôle de l'espace à diverses échelles géographiques. Peuples, nations et États. Les États et leurs territoires: morphologie, frontières et ressources. Théories et concepts en géographie politique. Les grandes orientations géopolitiques au XXe et au XXIe siècles. Les organisations internationales et leurs assises géographiques. La mondialisation et ses effets sociaux, économiques et politiques. Le nouvel ordre politique mondial. La lutte au terrorisme. Les enjeux géopolitiques au niveau infranational, notamment au Québec et au Canada: les revendications autonomistes, la décentralisation des pouvoirs, les gouvernements locaux et régionaux, etc.

(10/2017)

4GEO441 L'Afrique contemporaine

Mettre en application les principes de l'analyse régionale et les théories du développement appliqués à l'espace africain. Comprendre les dynamiques territoriales, sociales, politiques et économiques du continent africain à travers les échelles temporelles et spatiales. Analyser les impacts des politiques étrangères, des programmes de coopération internationale et de la mondialisation sur le développement durable des communautés.

Peuples, territoires, économies, cultures et organisations sociopolitiques de l'Afrique contemporaine. Colonisation et néo-colonisation. Développement et sous-développement. Diversités régionales et facteurs d'unité. Conflits et défis de la gouvernance. Regroupements régionaux. Coopération internationale et mondialisation. Changements climatiques et désertification. Enjeux environnementaux.

(10/2017)

4HIS566 Introduction à l'histoire de l'Asie contemporaine

Donner une vue d'ensemble de l'histoire des civilisations asiatiques contemporaines. Montrer les concepts de base permettant de saisir le développement historique des régions de l'Asie au XXe siècle en analysant plus particulièrement l'histoire de l'une de ces régions dans ses dimensions politiques, économiques, sociales et culturelles.

Survol historique des régions de l'Asie du XIIe au XXe siècle. Le contact Orient/Occident. L'orientalisme. Les luttes pour les indépendances nationales. Les décolonisations. L'éveil et l'ouverture économiques. Le poids des idéologies et des traditions dans l'Asie contemporaine. Le fait religieux, les clivages ethniques et les grandes crises qui ont secoué les civilisations de l'Asie à la fin du XXe siècle.

(10/2017)

4PHI118 Philosophie politique contemporaine

Examiner les grandes thématiques dans le champ de la philosophie politique contemporaine. Évaluer la pertinence des théories actuelles par rapport à certains principes moraux fondamentaux (entre autres l'égalité et la justice).

Étude des débats en cours depuis les années 1970, notamment au niveau de l'utilitarisme, de l'égalitarisme libéral (John Rawls, Ronald Dworkin) et du libertarisme (Robert Nozick). L'État multinational (W. Kymlicka). La politique de la reconnaissance (C. Taylor, J. Tully). Le cosmopolitisme (D. Held). Jürgen Habermas et la théorie critique.

(10/2017)

4PLU200 Introduction à la recherche et aux méthodes de travail en sciences humaines

Sensibiliser à l'éthique de la recherche en sciences humaines et réfléchir à sur la validité des diverses méthodes pour l'étude des phénomènes humains. Développer l'aptitude à la rigueur intellectuelle, à la précision, à l'enchaînement correct des faits, des hypothèses, des idées constituant une argumentation.

Principes éthiques dans la conduite de la recherche. Préparation d'un plan de travail pour la recherche en sciences humaines: calendrier et étapes. Théories de la mesure, théories, modèles, hypothèses et variables, recherches en laboratoire et sur le terrain (recherche quantitative et qualitative), modèles expérimentaux et quasi-expérimentaux de recherche. Sources d'information documentaire. Apport de l'informatique à la recherche et à la mesure en sciences humaines. Interprétation d'une recherche. Présentation des résultats de la recherche en sciences humaines: rapports, articles, communications, exposés.

(10/2017)

4POL104 Étude comparée des régimes fédératifs

Initier à différentes notions et théories relatives aux régimes fédératifs. Illustrer comment se vivent les divers systèmes fédératifs actuels.

Notion de fédéralisme. Fédération et confédération. Principes de centralisation et de régionalisation. Théories du fédéralisme. Avantages et inconvénients du fédéralisme au point de vue des libertés et des droits civiques; de la politique étrangère et des relations internationales; du développement et de la prospérité économique. Problème de la souveraineté, de l'éducation, de la sécurité sociale, de la fiscalité dans les structures fédératives. Conflits de compétence entre les autorités fédérales et provinciales. Méthodes et solutions adaptées; le tout à la lumière du fonctionnement de ce régime dans les pays indiqués.

(10/2017)

4POL110 Politiques publiques

Amener à saisir les moyens qui peuvent être utilisés sur le plan juridique afin d'établir des relations avec les diverses administrations publiques. Examiner sur le plan juridique les divers types de contrôle qui peuvent être exercés sur les administrations publiques. Permettre de saisir la portée des mécanismes de contrôle des administrations publiques (le contrôle de tutelle administrative, le contrôle parlementaire, le Vérificateur général du Canada, le Vérificateur général du Québec et les commissaires au développement durable du Québec et du fédéral). Amener à voir d'une façon particulière, comment les administrations publiques (fédérales et provinciales) font face à la problématique reliée à la lutte contre les changements climatiques (et les types de collaboration possibles entre les deux ordres d'administration publique).

Analyse du contenu de plusieurs lois québécoises et fédérales qui structurent les administrations publiques au Québec et au Canada, dont entre autres la Loi sur le développement durable (celle du Québec et celle du fédéral), la Loi sur l'administration publique, la Loi sur l'administration financière. Étude particulière des concepts de décentralisation et de subsidiarité contenus dans certaines lois fédérales et québécoises dont la Loi sur le ministère des affaires municipales, des régions et de l'occupation du territoire (les mandats des conférences régionales des élus, des commissions régionales des ressources naturelles et du territoire et des tables locales de gestion intégrée des ressources et du territoire). Examen de la problématique des administrations publiques québécoises dans leurs relations contractuelles avec les entreprises privées dans la perspective de la nouvelle Loi sur les contrats des organismes publics.

(10/2017)

4POL113 Fondements de la science politique

Présenter les principaux fondements conceptuels de la science politique comme discipline; poser les bases d'une réflexion d'ensemble sur le fonctionnement et le changement politique dans les sociétés occidentales contemporaines à partir de l'étude des règles, jeux de pouvoir et mécanismes de contrôle social qui la régissent dans son déroulement de tous les jours. Initier un questionnement épistémologique sur les points de convergence et de divergence entre le savant et le politique en fonction des théories contemporaines, des débats entre les écoles de pensée. Réfléchir sur le statut du politologue dans l'espace public, examiner les conditions de possibilités d'un discours scientifique sur le politique.

Analyse des différentes interprétations susceptibles de jeter un regard éclairé sur la "chose publique" (res publica). Analyse des discours de légitimation des systèmes politiques actuels dans une perspective critique. L'influence des idéologies, des mythes et des croyances collectives sur les perceptions communes des individus relativement au fait politique.

(10/2017)

4POL115 Sociologie politique

Montrer comment naît, se développe, se manifeste l'instance politique, plus particulièrement dans le cadre de la modernité politique occidentale.

Analyse du changement sociopolitique et des formes de l'action politique. Mobilisation, contestation, démocratisation, révolutions et structures sociales. État, société civile et mondialisations.

(10/2017)

4POL126 Introduction aux relations internationales

Proposer une initiation aux relations internationales en présentant le contexte historique, les théories et la diversité des interactions entre les forces et les acteurs. Jeter un regard rétrospectif sur les relations internationales de 1815 à 1915, de 1919 à 1945 et de 1945 à nos jours.

Problèmes de la définition des relations internationales. Différentes théories: descriptives, normatives, scientifiques. Distinction entre relations internationales et politique étrangère. Formes possibles d'application de la notion de relations internationales. État et nation, leurs éléments constitutifs, l'évolution de ces notions. Prise en compte des forces profondes: géographie, démographie, économie, science et technique, force militaire, idéologie, culture et religion. Problèmes de la paix et de la guerre. L'arbitrage du droit et de la force: hégémonie et polycentrisme, souveraineté et nationalisme, logique de la puissance et de la légitimité: ONU et les groupes d'influence transnationaux. Prise en considération du contexte de l'après 9 novembre 1989: la chute du mur de Berlin et la fin du communisme, ainsi que du conflit Est-Ouest. Analyse de l'évolution des relations internationales après le 11 septembre 2001, de même que la montée en puissance du terrorisme sur le front d'un affrontement latent entre l'Occident et l'Orient, voire du «choc des civilisations».

(10/2017)

4POL132 Introduction à la pensée politique

Permettre une familiarisation avec les grands thèmes de la pensée politique de l'Antiquité jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Ce cours vise non seulement à présenter une introduction aux principaux auteurs de la philosophie politique, mais surtout à montrer les liens tantôt de filiation tantôt de rupture entre les systèmes de pensée saisis dans une évolution de longue durée. Il tente de retracer, dans toute leur diversité, les principes relatifs à l'organisation de la société, du pouvoir, de l'État, sans oublier les rapports souvent tendus entre le spirituel et le temporel dans la conception de l'espace public. Enfin, les idées politiques sont interprétées que dans leurs relations avec la pratique.

La pensée politique, considérations épistémologiques. Antiquité: mise en situation, la cité grecque. Platon et l'État-société idéal. Aristote et la recherche de la meilleure constitution. La république romaine: Cicéron et l'État fondé sur le droit. Moyen-Âge chrétien. Augustin et la cité terrestre selon le plan de Dieu. Thomas d'Aquin et la réalité de la monarchie chrétienne. Début des temps modernes: Machiavel et la théorie de l'acquisition et de la conservation du pouvoir. L'utopie de Thomas More. Luther et la Réforme, son impact sur la société et sur la formation de l'État moderne. Le temps de l'absolutisme: Hobbes, rationalisme et absolutisme. Locke et la pensée constitutionnaliste. Montesquieu, la théorie des droits et l'organisation des pouvoirs. Rousseau et le concept de l'«état de nature» et du contrat social. Sieyès ou le réveil du tiers-état. L'héritage du XVIIIe siècle sur la pensée politique moderne et contemporaine.

(10/2017)

4POL140 Éléments d'économie politique

Analyser les rapports entre l'économie et la politique dans les sociétés occidentales. En comprendre les effets sur l'État et son intervention économique.

Rappel théorique du rôle de l'État à la lumière des principales théories économiques (classique, néoclassique, marxiste, keynésienne, néo-libérale). Présentation et discussion des contributions récentes les plus significatives sur les fondements structurels et historiques de l'État dans les démocraties libérales. Identification des problématiques sous-tendant les apports contemporains à la théorie de l'État.

(10/2017)

4POL144 Évolution sociopolitique du Québec

Présenter les grandes dynamiques de l'évolution sociopolitique du Québec. Introduire au fonctionnement de la structure politique (cadres et mécanismes institutionnels) de l'État québécois.

Accent sur les transformations survenues depuis 1950 et sur les facteurs socioculturels et économiques qui fondent la particularité de la société politique québécoise au sein de l'ensemble canadien. Analyse des débats sur la question nationale. Étude des forces socioéconomiques (classes, institutions économiques, associations) et politiques (partis, groupes de pression) qui interviennent au niveau du pouvoir politique provincial du Québec; leurs rapports avec le pouvoir politique fédéral. Analyse de l'évolution récente des politiques gouvernementales qui affectent la population québécoise et des idéologies qui servent d'appui ou de base de contestation à ces politiques.

(10/2017)

4POL163 Séminaire de troisième année en science politique

Approfondir et intégrer les éléments de formation reçus tout au long du programme en science politique; développer l'analyse critique et l'esprit de synthèse.

Séminaire de lecture devant permettre aux étudiants de s'engager, sous la conduite d'un tuteur, dans un programme de lectures visant à cerner un objet ou un problème de la science politique, à en proposer une analyse critique, et à présenter les conclusions de leur travail au groupe-cours.

(10/2017)

4POL174 Le fédéralisme canadien

Comprendre l'évolution de la vie politique et constitutionnelle canadienne depuis le 18e siècle.

La nature de la fédération canadienne. Fédéralisme et fédération. Le partage des pouvoirs. Les relations fédérales-provinciales. La nature des enjeux, dynamiques et débats qui animent la fédération. Politique sociale; politique fiscale. Les conséquences du libre-échange et de la mondialisation sur le régime fédéral canadien.

(10/2017)

4POL203 Droit international public

Amener à saisir ce que comporte l'idée de droit sur le plan des relations internationales, ses sources, et son importance.

Définition et caractéristiques du droit international public. Sources du droit international public: coutumes, traités, principes généraux, actes unilatéraux. Les sujets du droit international public. Les compétences et responsabilités des États. Les espaces internationaux maritimes et extra-atmosphériques. Le règlement des différends. Le droit et les conflits armés.

(10/2017)

4POL208 Institutions internationales et diplomatie contemporaine

Amener à comprendre les fondements, le rôle et le fonctionnement des grandes institutions internationales dans leur évolution depuis le XIXe siècle, ainsi que les perspectives théoriques qui permettent de discerner leurs objectifs et leurs pratiques. Amener à saisir comment les fonctions d'information, de négociation, de représentation et de protection qui lui sont inhérentes se développent en conjuguant leurs logiques spécifiques avec les contextes historiques.

Interprétation des institutions internationales à travers la nature et la pratique de la diplomatie qui leur donnent une signification dans le développement des relations entre les États et les organisations supranationales. Comment la diplomatie sert à promouvoir la paix dans les relations bilatérales et multilatérales. On s'attachera aussi à examiner comment le diplomate redéfinit son champ d'action à la lumière de la transformation des États et de l'évolution des institutions internationales à l'époque contemporaine.

(10/2017)

4POL214 Analyse des systèmes internationaux

Amener à approfondir les connaissances acquises dans le cours «Introduction aux relations internationales». Amener à connaître les outils théoriques et conceptuels nécessaires à la compréhension de la dynamique du système international actuel. Adopter une perspective critique à l'égard des principales approches dans l'étude du système international par l'analyse de leurs fondements épistémologiques et ontologiques.

La notion de système international. Les unités de base du système, selon les principales approches. Les grandes questions théoriques dans l'analyse des systèmes internationaux. Étude du système international sous ses divers aspects (politique, économique, culturel). Hiérarchie des divers acteurs. Enjeux majeurs et types de conflits. Les systèmes internationaux depuis les Traités de Westphalie jusqu'à la fin de la Guerre froide. La mondialisation et le système international actuel.

(10/2017)

4POL216 L'Amérique latine

Introduire à la vie politique en Amérique latine depuis 1950.

Caractéristiques communes et diversité des expériences. L'héritage du colonialisme et du système oligarchique. Étude des classes sociales, partis politiques, institutions (l'armée, l'Église, les syndicats). Les principales formes de la contestation: mouvements sociaux, révolutions, guérillas. Les luttes politiques des populations autochtones. Les différents régimes: populisme, dictature militaire, démocratie libérale. Succès et échecs des différents modèles de développement économique: substitution des importations, socialisme, néolibéralisme.

(10/2017)

4POL220 Nations et nationalismes

Fournir les outils théoriques et conceptuels permettant d'analyser le phénomène national en tant que phénomène politique central de l'époque moderne et contemporaine. Approfondir la nature et la dynamique des relations entre nations et pouvoir politique.

Approches théoriques du nationalisme (primordialisme, pérennialisme, modernisme, constructivisme). Les oppositions classiques : nation ethnique/nation civique, nation politique/nation culturelle. Nationalisme, souveraineté populaire et démocratie. Nationalismes majoritaires et minoritaires. États et nations.

(10/2017)

4POL223 Analyse marxiste

Comprendre l'oeuvre de Marx ainsi que ses implications politiques. Introduire aux oeuvres originales et à la méthode des fondateurs de l'analyse marxiste, Karl Marx et Friedrich Engels.

Les sources et les fondements du matérialisme historique; classes sociales et lutte des classes; la stratégie révolutionnaire; la théorie de la plus-value; l'accumulation du capital et ses limites. Les principaux débats qui ont divisé leurs successeurs, dont Bernstein, Luxembourg, Lénine, Trotski et Gramsci: réformisme et révolution; l'impérialisme; la révolution russe et la nature du régime sociétique; le passage au socialisme; l'analyse marxiste de la mondialisation.

(10/2017)

4POL230 Système politique des États-Unis

Familiariser les étudiants avec les principales caractéristiques du gouvernement et de la vie politique aux États-Unis.

Les institutions gouvernementales aux États-Unis (Présidence, Congrès, partis, États, gouvernement central, système judiciaire); leur évolution historique et leur fonctionnement contemporain. La constitution. Les processus électoraux. Les partis politiques. Les groupes de pression. Les bases sociales et idéologiques de l'État. Questions d'actualité.

(10/2017)

4POL237 Économie politique des relations internationales

Analyser le système international sous l'angle des relations entre le politique et l'économie. Présenter les structures et processus à l'√∑uvre, sur le plan international, aux niveaux politique et économique et les interactions et influence de ces phénomènes sur la dynamique du système international.

Les principales approches de l'EPI: réaliste et néoréaliste, libérale et néolibérale, marxiste et néomarxiste, la théorie critique, etc. Les contributions récentes de l'EPI (l'économie duale, la stabilité hégémonique, la théorie des régimes, etc.). Accent sur la dynamique globale propre au capitalisme et sur le devenir des entités politiques actuelles (les États) dans le cadre de l'économie mondiale capitaliste. Évaluation de l'importance et du rôle des institutions financières internationales (FMI, Banque mondiale, OMC, etc.) et des firmes multinationales. Les débats sur le libre-échange, notamment sur l'ALÉNA.

(10/2017)

4POL242 L'URSS et la Russie postsoviétique

Comprendre la portée de la révolution russe d'octobre 1917. Analyser les fondements de la voie particulière de développement économique et social et des institutions politiques qui ont caractérisé le régime issu de cette révolution.

La Révolution russe: ses origines et son impact en Russie et dans le reste du monde. Le gouvernement révolutionnaire et la guerre civile. Le régime de Staline. Les institutions soviétiques dans une perspective comparée. Les réformes et la crise finale. L'effondrement du régime et l'éclatement de l'URSS. La transition au capitalisme et à la démocratie. L'intégration de la Russie à l'économie mondiale et au nouvel ordre politique international.

(10/2017)

4POL248 Théories démocratiques

Présenter les débats qui traversent les théories contemporaines de la démocratie. Situer ces débats dans une perspective historique. Familiariser avec la démocratie libérale et les principales critiques qui lui ont été adressées. Initier aux débats qui traversent les théories et les modèles démocratiques libéraux. Présenter des courants pour lesquels les luttes pour la liberté civique dépassent le cadre des institutions représentatives caractéristiques du libéralisme.

Le socialisme, le marxisme, le féminisme. La démocratie délibérative, le consocialisme, la démocratie transnationale. Le républicanisme, l'agonisme et la démocratie directe dans ses manifestations contemporaines.

(10/2017)

4POL300 Problèmes politiques contemporains

Aborder les problèmes politiques propres à l'époque contemporaine à partir d'un cadre d'analyse situant les principales notions, structures et processus constitutifs du politique.

Modernité, démocratie, capitalisme, industrialisation, État-nation. Enjeux politiques actuels à l'échelle locale, étatique et internationale. Trajectoires des formes politiques dans la modernité. Nature et impact de la mondialisation sur l'organisation des rapports publics de pouvoir à toutes les échelles.

(10/2017)

4POL308 Forces politiques

Introduire aux principales forces politiques, c'est-à-dire à tous les facteurs qui, au minimum, influent, voire déterminent sur le politique dans son exercice de tous les jours. Ce cours cherche à analyser toute la gamme possible des interactions entre la société civile et le politique.

Nature et modes d'intervention des forces politiques (partis politiques, groupes de pression, syndicats, organisations corporatives, bureaucratie, élite). De plus, dans le contexte de la mondialisation contemporaine, il s'impose désormais de tenir compte des mouvements transnationaux, des influences extérieures à l'État et qui pèsent sur la vie interne de celui-ci. Signification et portée des forces politiques. Dynamique à l'oeuvre dans l'exercice du pouvoir étatique, de la prise des décisions jusqu'au contrôle du pouvoir sur les questions d'intérêt public.

(10/2017)

4POL312 Analyse des idéologies politiques XIXe-XXIe siècles

Familiariser avec les grands courants modernes et contemporains de la pensée politique et sociale en ce qui a trait à l'organisation de l'État et à l'exercice du pouvoir. Connaître et appliquer des éléments de compréhension et d'analyse multidimensionnelle des idées politiques et sociales. Examiner les relations entre éthique, politique et société. Interpréter, à la lumière des idées abordées dans le cadre de ce cours, la réalité politique et sociale du monde actuel.

Émergence des idéologies modernes comme continuation historique des utopies de la Renaissance. L'individualisme libéral: Constant, Tocqueville, Stuart Mill. La crise du libéralisme. Positivisme et sociocratie: Comte. Travail, industrie, égalité et liberté. Le socialisme réformiste: Owen, Saint-Simon, Proudhon. L'anarchisme et la social-démocratie. Nationalismes et idéologies du territoire. Les idéologies totalitaires: fascisme et national-socialisme. La démocratie chrétienne. Les nouvelles orientations idéologiques et les nouveaux mouvements sociaux: tiers-mondisme, féminisme, régionalisme, écologisme et pacifisme. Le renouveau du libéralisme. Les nouvelles droites et le débat sur la fin des idéologies et sur la fin de l'histoire.

(10/2017)

4POL315 Fascisme, idéologies autoritaires et dictatures

Apprendre à faire les distinctions qui s'imposent dans l'utilisation des concepts servant à qualifier les régimes et idéologies identifiés à l'extrême droite, aux droites radicales et à la théocratie. Comprendre les conditions spécifiques qui ont vu naître ces régimes et idéologies. Faire ressortir l'importance de les connaître pour l'analyse de l'actualité.

Classification des idéologies autoritaires. Leurs origines et leurs fondements. Analyse de ce qui les distingue du point de vue de leurs rapports avec les classes dominantes et les masses. Les différents régimes, leurs institutions et l'organisation du pouvoir. Fascisme italien et nazisme. Les régimes franquiste et salazariste. Les dictatures militaires. Les régimes théocratiques. L'extrême-droite et les droites radicales contemporaines. Débats théoriques sur la nature de ces régimes et idéologies.

(10/2017)

4POL330 Thèmes spéciaux en analyse politique

Permettre aux étudiants de bénéficier de l'apport ponctuel de ressources professorales externes pour aborder divers thèmes et sujets dont la pertinence sociale et scientifique est avérée.

Différents thèmes, sujets et problématiques seront abordés dans ce cours, sous l'angle de l'analyse politique. Notamment, mais non exclusivement, on pense aux questions liées à l'autodétermination des peuples autochtones, à la politique et aux enjeux environnementaux, à la politique de la reconnaissance et de l'identité, aux analyses féministes, à la pensée politique non occidentale.

(10/2017)

4POL380 Projet en science politique

Fournir l'occasion de développer une expertise spécifique et des habiletés particulières dans le domaine de la science politique par l'entremise d'un projet de recherche, d'un stage professionnel ou d'un voyage d'études.

Réalisation, seul ou en équipe, d'un travail de qualité correspondant à environ 135 heures. Cette activité doit être supervisée par un professeur et faire l'objet d'un rapport long qui respecte les normes de rédaction d'un document scientifique ou professionnel.

(10/2017)