uqac.ca

web

3141

Doctorat en sciences de la Terre et de l'atmosphère

Responsable : Pierre a. Cousineau
Regroupement de programmes : Unité d'enseignement en sciences de la Terre
Secrétariat : (418) 545-5011, poste 5045
Grade : Philosophiae doctor
Bibliothécaire : Nadia Villeneuve (Sciences appliquées, cartographie)

Tiré à part incluant la description des cours

Voir les textes des mémoires et thèses en sciences de la Terre.

Objectifs

Ce programme vise à la formation de diplômés de haut calibre dans des secteurs stratégiques des sciences de la Terre et de l'atmosphère requérant des approches pluridisciplinaires. La prise en compte des enveloppes du système terrestre, géosphère, hydrosphère et atmosphère, ainsi que de leurs interactions, se veut à la fois rétrospective (évolution de la lithosphère, paléocéanographie et paléoclimatologie) et prévisionnelle (modélisation des systèmes terrestres). Elle vise à des applications dans les domaines des ressources, de l'aménagement, des changements globaux et de la prévision des risques naturels. Le programme est conçu pour développer l'autonomie et l'originalité en recherche et conduire à des expertises de pointe, tout en favorisant une vision systémique essentielle pour l'étude des problématiques géoscientifiques planétaires.

Conditions d'admission

Le candidat doit être titulaire d'une maîtrise ou l'équivalent en sciences de la Terre, en géologie, en géophysique, en sciences de l'atmosphère ou dans un autre domaine pertinent des sciences de la Terre. Cette maîtrise doit avoir été obtenue avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2/4,3 ou l'équivalent. Tout dossier de candidature avec une moyenne inférieure à 3,2, mais supérieure à 2,8/ 4,3, sera étudié par le sous-comité d'admission et d'évaluation du programme et pourrait, dans certains cas, faire l'objet d'une recommandation d'admission;

ou

Être titulaire d'un baccalauréat dans les domaines mentionnés ci-dessus et posséder les connaissances appropriées, une expérience pertinente d'au moins cinq ans et une formation adéquate à la recherche.

Des modalités permettent aux étudiants de Maîtrise en sciences de la Terre ou de l'atmosphère des deux établissements le passage accéléré au doctorat avant la rédaction du mémoire. L'admission requiert alors la réussite de la scolarité de maîtrise avec une note supérieure à 3,7/4,3, l'acceptation par le sous-comité d'admission d'un rapport d'étape des travaux de maîtrise dans lequel le candidat démontre la nécessité de poursuivre la recherche au niveau doctoral; elle est conditionnelle à la réussite du cours de Devis de recherche préférablement avant la fin du premier semestre d'inscription au doctorat, mais pas plus tard que la fin du deuxième semestre d'inscription.

Dans tous les cas, l'admission est conditionnelle à l'acceptation préalable par un directeur de thèse, qui doit valider «l'entente d'encadrement de la recherche doctorale» comprenant un projet préliminaire de recherche et un plan de financement pour la durée minimale de formation (trois ans). Note: L'étudiant doit inscrire son projet de recherche avant sa première inscription.

En plus du français, le candidat doit démontrer qu'il possède une connaissance suffisante de la langue anglaise et peut devoir se soumettre à un examen, de même qu'à l'obligation de suivre des cours d'appoint ou un programme de propédeutique. L'étudiant qui ne peut lire facilement l'anglais s'expose à des difficultés dans ses études, étant donné le nombre considérable de manuels et de publications sont offerts dans cette langue.

Méthodes et critères de sélection

La sélection des candidats est basée sur l'évaluation du dossier académique, des lettres de recommandation, de l'expérience dans la spécialité, ainsi que de l'accord de principe conclu avec un professeur du département relativement au sujet de recherche.

Une entrevue peut être requise pour les candidats ne détenant pas un diplôme de deuxième cycle, et aussi dans d'autres cas où le sous-comité d'admission et d'évaluation juge nécessaire une évaluation approfondie de la formation et de l'expérience détenues par le candidat, ou une appréciation du niveau de préparation de l'étudiant.

Contingentement

Le programme n'est pas contingenté, mais les admissions peuvent être limitées par les capacités d'encadrement des professeurs habilités par le programme.

Règles administratives

Ce programme est ouvert aux admissions aux trimestres d'été, d'automne et d'hiver.

Régime d'études et durée des études

Temps complet: trois ans;

Temps partiel: cinq ans.

Programme offert conjointement avec l'Université du Québec à Montréal.

Règlements pédagogiques particuliers

La scolarité doctorale normale au cours de la première année d'inscription comprend les cours réguliers (9 crédits), l'examen doctoral et le devis de recherche.

L'examen doctoral, obligatoire pour tous les étudiants inscrits au programme, doit avoir lieu avant la fin du deuxième trimestre d'inscription de l'étudiant au programme. La liste des disciplines spécialisées et connexes à examiner ainsi que la compostion du jury sont déterminées par le comité de thèse et approuvées par le sous-comité d'admission et d'évaluation.

Le devis de recherche, obligatoire pour tous les étudiants inscrits au programme, doit être complété avant la fin du deuxième trimestre d'inscription de l'étudiant au programme. L'évaluation est effectuée par un jury dont la composition est déterminée par le comité de thèse et approuvée par le sous-comité d'admission et d'évaluation. L'évaluation est basée sur le document écrit remis par l'étudiant, ainsi que sur une présentation orale de son projet de recherche, suivie d'une période de questions en lien avec le texte du devis.

La préparation à l'examen doctoral et au devis de recherche se fait normalement de façon concourante. Le comité de thèse et le sous-comité d'admission et d'évaluation sont responsables de fixer les dates pour l'examen doctoral et le devis de recherche. Les jurys de l'examen doctoral et du devis de recherche incluent, au besoin, un examinateur externe aux deux établissements et, selon les disponibilités, un examinateur externe aux deux établissements, et, selon les disponibilités, un examinateur provenant de l'établissement autre que celui auquel est inscrit l'étudiant. L'examen doctoral doit être complété avant de procéder à l'évaluation finale du devis de recherche.

L'étudiant qui obtient un échec à l'examen doctoral peut reprendre cet examen. De la même façon, l'étudiant qui obtient un échec au devis de recherche peut reprendre le devis. En cas d'échec à l'un ou l'autre, le jury formule des recommandations sur les modalités de reprise, lesquelles peuvent inclure la réussite d'un cours pour parfaire les connaissances de l'étudiant. Un second échec à l'examen doctoral ou au devis de recherche entraîne l'exclusion du programme.

Le séminaire, obligatoire pour tous les étudiants inscrits au programme, doit normalement être présenté au cours de la deuxième année d'inscription de l'étudiant au programme.

Dans le cas des étudiants à temps partiel, un cheminement particulier est convenu dans le cadre de «l'entente d'encadrement de la recherche doctorale».

Dans des cas exceptionnels, un étudiant peut demander au sous-comité d'admission et d'évaluation du programme l'autorisation de compléter à un trimestre ultérieur l'examen doctoral, le devis de recherche ou le séminaire.

Avec l'accord du directeur de programme, un cours de maîtrise peut être reconnu comme cours optionnel du programme.

Tout étudiant dont la langue maternelle est autre que le français qui éprouve des difficultés ou qui a une faiblesse en français peut, après avoir avisé la direction de programme, s'inscrire au cours 7FRA419 Français global et actes de paroles II. Ce cours sera hors programme.

La recherche

La Maîtrise en sciences de la Terre de l'UQAC et le Doctorat en sciences de la Terre et de l'atmosphère se rattachent aux mêmes programmes de recherche. Les travaux des étudiants se différencient par l'étendue des sujets spécifiques et l'ampleur des recherches.

Les équipes de chercheurs de ces programmes portent leur intérêt sur plusieurs champs d'étude, notamment:

  • la nature, la structure et l'évolution de la croûte terrestre;
  • la modélisation de la mise en place des gisements métallifères;
  • le comportement hydrogéologique et géomécanique des massifs rocheux fissurés.

Ces programmes de recherche, de même que leurs équipes de chercheurs, sont étroitement reliés, ce qui favorise le décloisonnement des disciplines et le dynamisme du groupe.

Les activités de recherche découlant de ces programmes se concentrent dans le régions du bouclier précambrien, au Canada et ailleurs dans le monde. Ces programmes donnent lieu à de nombreux échanges et projets de recherche conjoints avec des groupes de chercheurs d'autres pays, notamment en France, en Chine, en Australie et aux États-Unis.

La liste qui suit donne des exemples plus spécifiques de projets de recherche, récents ou en cours, et donnant lieu à des mémoires de maîtrise ou à des thèses de doctorat:

  • sédimentologie, minéralogie et géochimie d'unités de roches sédimentaires d'âges divers;
  • reconstitution paléogéographique de complexes volcano-sédimentaires;
  • études pétrologiques, structurales et géochimiques des processus métamorphiques et de fusion partielle (projets au Canada, en France et en Australie);
  • études par géomatique et par télédétection de diverses problématiques, notamment en géologie structurale et en géologie de l'environnement;
  • caractérisation, étude des mécanismes de mise en place et développement de guides d'exploration de plusieurs ensembles de gisements aurifères (ces projets sont menés en relation étroite avec l'industrie et les agences gouvernementales);
  • étude de la mise en place et du rôle métallogénique de plutons felsiques;
  • études de la mise en place de gisements métallifères par l'analyse d'inclusions fluides;
  • pétrogénèse des roches mafiques et ultramafiques et études des gisements associés de Ni-Cu et d'éléments du groupe du platine;
  • hydrogéologie et hydrogéochimie d'exploitations minières;
  • modélisation expérimentale du comportement mécanique de fractures en cisaillement et des effets sur l'écoulement de l'eau (collaboration franco-québécoise).

Environnement de travail

Les activités pédagogiques du programme de doctorat en ressources minérales relèvent du Département des sciences appliquées (DSA). Le Centre d'études sur les ressources minérales (CERM) est la principale structure d'encadrement des activités de recherche. Le DSA bénéficie d'une importante subvention (300,000$/an depuis 1986) dans le cadre du programme d'actions structurantes du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Science du Québec. Le thème de recherche ainsi subventionné est la modélisation en ressources minérales appliquée à l'Abitibi et à la province de Grenville.

Parmi les laboratoires et équipements disponibles au DSA, et accessibles aux membres du CERM et aux étudiants du doctorat, mentionnons:

  • pétrographie et fabrication de lames minces et sections polies;
  • minéralogie et cristallographie;
  • diffraction et fluorescence-X;
  • absorption atomique;
  • activation neutronique;
  • spectrométrie de masse;
  • micro-thermométrie des inclusions fluides;
  • mécanique des sols et des roches;
  • exploration géophysique;
  • simulation numérique et conception assistée par ordinateur;
  • laboratoire mobile d'essai hydraulique en forage.

Aide financière

Les étudiants inscrits à un programme d'études de troisième cycle à l'UQAC peuvent bénéficier d'un support financier adéquat à la poursuite de leurs études:

  • bourses d'organismes nationaux;
  • bourses privées;
  • programmes d'aide institutionnelle à la recherche (PAIR);
  • emploi d'assistant de recherche et assistant d'enseignement.

note:

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Structure du programme

Ce programme d'études comporte quatre-vingt-dix (90) crédits.

Plan de formation

Cours obligatoires

Les deux cours suivants (6 crédits):

6STA980Cours offert bientôt! Dynamique du Globe
6STA985 Concept de système en sciences de la Terre et de l'atmosphère

Cours optionnels

Trois crédits parmi les cours suivants:

6STA998 Stage doctoral 1.0 cr.
ADM9002 Gestion des ressources humaines dans le secteur des sciences 1.0 cr.
DDD9666 Initiation à l'enseignement au postsecondaire 1.0 cr.

Ou

Tout autre cours de niveau "cycles supérieurs" choisi avec l'autorisation de la direction du programme, pouvant inclure un cours déjà réussi à la maîtrise.

Activités d'encadrement et de suivi (8 crédits):

6STA990Cours offert bientôt! Examen doctoral
6STA995Cours offert bientôt! Devis de recherche
6STA996Cours offert bientôt! Séminaire 2.0 cr.

Thèse (73 crédits)

6THESECours offert bientôt! Thèse

Le candidat doit rédiger une thèse qui témoigne, de la part de l'auteur, d'une aptitude à mener à bien une recherche originale. La thèse sera soutenue devant jury.


(10/2016)
À propos du site Web institutionnel - © UQAC 2017. Tous droits réservés.