uqac.ca

web

3770

Doctorat en développement régional

Responsable : Martin Simard
Regroupement de programmes : Programmes d'études de cycles supérieurs en développement régional
Secrétariat : (418) 545-5011, poste 2255
Grade : Philosophiae doctor
Bibliothécaire : Sylvie Poulin (Sciences humaines et sociales)

Tiré à part incluant la description des cours

Voir les textes des mémoires et thèses en développement régional.

Ce programme est en évaluation (réseau).

Présentation du programme

Le Doctorat en développement régional est né de la collaboration de chercheurs de l'Université du Québec à Rimouski et de l'Université du Québec à Chicoutimi. Les activités du programme s'articulent autour de trois axes qui rejoignent les préoccupations du corps professoral des deux institutions. Ces axes sont: 1) les dynamiques sociohistoriques de structuration et de déstructuration des espaces régionaux, 2) les mouvements sociaux et les régionalismes et 3) les processus de mise en valeur des ressources et de l'environnement. Le programme met l'accent sur l'interdisciplinarité à toutes les étapes de la formation: dans les cours et séminaires, dans l'examen de doctorat et la définition du projet de thèse, dans l'encadrement des étudiants et, enfin, dans la réalisation des thèses.

Objectifs scientifiques

  • Contribuer, dans une perspective interdisciplinaire, à un avancement des connaissances théoriques et méthodologiques qui favorise une meilleure compréhension des phénomènes de développement régional;
  • Contribuer à organiser, systématiser et intégrer les connaissances existantes et les nouveaux acquis dans le champ du développement régional;
  • Favoriser l'accroissement de l'expertise interdisciplinaire dans le domaine du développement régional.

Objectifs pédagogiques

  • Développer la capacité d'assimiler des connaissances d'origines disciplinaires différentes;
  • Parfaire les aptitudes à définir une stratégie d'étude et une problématique, et susciter la capacité de réaliser avec autonomie une recherche originale contribuant à l'avancement des connaissances dans le domaine du développement régional;
  • Augmenter l'habileté à mettre en rapport des perspectives différentes sur un même objet de recherche;
  • Accroître la capacité de mettre en forme et de diffuser efficacement les connaissances acquises au cours d'une recherche.

Objectifs socioéconomiques

  • Former des scientifiques et des analystes capables d'oeuvrer avec polyvalence dans le domaine du développement régional;
  • Consolider et maximiser le potentiel scientifique québécois en offrant un cadre de formation axé sur les sciences humaines du développement régional;
  • Augmenter les capacités autonomes de recherche et répondre ainsi aux besoins des populations et des organismes régionaux en matière de planification, d'évaluation et d'analyse du développement régional.

Conditions d'admission

Être titulaire du grade de maîtrise, ou l'équivalent, en développement régional, en études régionales, dans l'une ou l'autre des sciences humaines (anthropologie, démographie, économie, géographie, histoire, psychologie, science politique, sociologie, travail social), en sciences de l'urbain (études urbaines, aménagement, urbanisme) ou en gestion, obtenu avec une moyenne cumulative d'au moins 3,2/4,3 ou l'équivalent.

Avoir une connaissance adéquate de la langue française (parlée et écrite) et pouvoir lire l'anglais.

Présenter, avec sa demande d'admission, un exposé d'environ 2 500 mots définissant ses orientations de recherche et l'identification du domaine de recherche dans lequel sa thèse de doctorat sera réalisée.

Les candidats qui détiennent le grade de bachelier devront d'abord s'inscrire à la Maîtrise en études régionales (UQAC) ou à la Maîtrise en développement régional (UQAR) selon les conditions d'admission existant dans ces programmes. Une fois la scolarité de maîtrise complétée et à la condition d'avoir obtenu un rendement excellent correspondant à une moyenne cumulative d'au moins 3,6/4,3, ou l'équivalent, ces personnes pourront être admises directement au doctorat sans avoir à se soumettre à l'exigence du mémoire de maîtrise.

Le comité de programme évaluera la pertinence d'admettre un candidat qui détient le grade de bachelier et qui a complété sa scolarité de Maîtrise en développement régional (UQAR) en études régionales (UQAC) à partir principalement:

  1. du dossier universitaire de l'étudiant;
  2. des lettres de recommandation de ses professeurs qui doivent attester de façon claire la capacité de l'étudiant à s'engager dans la réalisation d'une thèse;
  3. de l'étude de l'exposé de recherche inclus au dossier de sa demande d'admission;
  4. des informations obtenues lors de l'entrevue réalisée auprès du candidat.

Avant d'être admis au programme, le candidat peut être appelé à compléter sa formation par une propédeutique ou par des cours d'appoint. La propédeutique prend la forme d'une année ou d'une session de scolarité à l'intérieur du programme de Maîtrise en développement régional (UQAR) ou du programme de Maîtrise en études et interventions régionales (UQAC). La propédeutique ne peut normalement dépasser dix-huit (18) crédits. Un candidat dont la formation présente de légères déficiences, peut se voir imposer un maximum de neuf (9) crédits en cours d'appoint. Les cours d'appoint sont normalement réalisés avant la première inscription et doivent être réussis au plus tard douze mois après l'inscription initiale au programme. Ces cours sont choisis, le cas échéant, à l'intérieur des banques d'activités des Maîtrises en développement régional (UQAR) et en études et interventions régionales (UQAC).

Contingentement

Ce programme n'est pas contingenté.

Règles administratives

Ce programme est ouvert aux admissions au trimestre d'automne.

Ce programme est offert conjointement avec l'Université du Québec à Rimouski.

Règlement pédagogique particulier

Tout étudiant dont la langue maternelle est autre que le français qui éprouve des difficultés ou qui a une faiblesse en français peut, après avoir avisé la direction de programme, s'inscrire au cours 7FRA419 Français global et actes de paroles II. Ce cours sera hors programme.

Le marché du travail

Les diplômés pourront trouver du travail :

  1. dans des organismes voués à la recherche et à l'enseignement (centres spécialisés, collèges, universités);
  2. dans des organismes privés d'intervention et de consultation;
  3. dans des organismes gouvernementaux et internationaux préoccupés de développement territorial.

Sous l'influence de facteurs comme la restructuration économique et le renforcement des sentiments identitaires, on constate, au Québec comme à l'étranger, une recrudescence d'intérêt pour les problématiques d'ordre régional. Les personnes détenant un diplôme de Doctorat en développement régional ont la capacité d'occuper des fonctions de haut niveau nécessitées par l'expansion de l'enseignement, de la recherche, de la consultation, de l'intervention ou de l'administration publique concernant toutes les questions relatives au développement des régions.

Note :

Pour les fins d'inscription et de paiement des frais de scolarité, ce programme est rangé dans la classe B.

Structure du programme

Le programme comporte quatre-vingt-dix (90) crédits répartis de la façon suivante:

  • scolarité de base (15 crédits);
  • activité de synthèse (6 crédits) et;
  • la recherche (69 crédits).

La scolarité est réalisée en deux trimestres consécutifs (hiver et automne).

Plan de formation

Cours obligatoires

Les cinq cours suivants (15 crédits)

DDR9001Cours offert bientôt! Évolution des doctrines et des théories scientifiques en développement régional
DDR9002Cours offert bientôt! Problèmes actuels de développement régional
DDR9003Cours offert bientôt! Les méthodes de recherche en développement régional
DDR9004Cours offert bientôt! Séminaire thématique
DDR9005Cours offert bientôt! Séminaire de spécialisation

La scolarité est réalisée en deux trimestres consécutifs (hiver et automne)

Activité de synthèse (6 crédits)

DDR9006Cours offert bientôt! Examen de synthèse 6.0 cr.

L'examen doctoral(DDR9006) prend place dès que possible après la fin de la scolarité, normalement lors du troisième trimestre (été). Il doit avoir été réussi avant que le candidat soit autorisé à s'engager dans sa recherche de thèse.

La recherche (69 crédits)

4THESECours offert bientôt! Thèse
DDR9007Cours offert bientôt! Projet de thèse 6.0 cr.

(10/2014)
À propos du site Web institutionnel - © UQAC 2017. Tous droits réservés.